Se baigner face aux cascades pétrifiées de Hierve El Agua

C'est l'histoire d'un endroit remarquable, d'un paysage sensationnel, d'un lieu surprenant et extraordinaire, d'un endroit où la nature a travaillé le décor, lentement, avec patiente et précision, pour que le tableau final soit spectaculaire ... C'est l'histoire du site géologique Hierve El Agua, dans l'Etat de Oaxaca, au Mexique.

En février dernier, nous avons eu la chance de voir ce magnifique endroit de nos propres yeux. Après deux semaines d'un très beau voyage en Louisiane, nous avons pris l'avion pour la ville d'Oaxaca, où nous étions invités pour un mariage.

dsc05060

dsc05068

Nous avons atterri au Mexique en fin de journée au terme d'une très loooooongue journée de voyage pleine de péripéties (que je ne manquerais pas de vous raconter dans un autre article tellement c'était mémorable !) et n'avons donc profité des merveilles de l'Etat de Oaxaca qu'après une bonne nuit de sommeil, dans un dortoir en auberge de jeunesse (donc quand je dis "bonne", j'exagère un petit peu !).

Premier objectif : trouver une voiture pour aller à Hierve El Agua

Dès le lendemain matin donc, avec notre groupe d'amis, nous étions impatient d'aller découvrir les alentours de la ville de Oaxaca (la visite de la ville étant planifiée sur d'autres journées). Sur les conseils des futurs mariés, nous avions retenu deux étapes pour cette journée de visite : Hierve El Agua et le site archéologique de Mitla (article à venir, trop de choses à vous montrer dans celui-là déjà !).

Au Mexique, il est possible de louer une voiture avec chauffeur pour pas grand chose, ce qui présente un double avantage :

  • le premier, et le plus évident : c'est pas cher !
  • le deuxième, et réellement non négligeable : c'est un local qui conduit au lieu de vous ! Et ça, c'est un vrai avantage, parce que si déjà vous avez peur sur les routes en Italie, alors la conduite des mexicains risquent de vous impressionner ! Ça va vite, ça double n'importe comment, sur des voies qui n'existent pas toujours réellement, en ville il y a des sens interdits partout et les rues sont pas très larges, enfin bref, avoir un local derrière le volant est un vrai plus !

Le temps de réunir tout le monde, d'aller à l'agence de location (sur la Calle Macedonio Alcalá), d'expliquer l'itinéraire que nous souhaitions faire, de réussir à avoir une voiture assez grande pour faire rentrer tout le monde (j'ai fait quelques photos évidemment !), nous sommes finalement partis pour Hierve El Agua aux alentours de 11h.

dsc05077

dsc05080

dsc05078

dsc05079

Deuxième objectif : se baigner à Hierve El Agua

Le site de Hierve El Agua est situé à environ 70 kilomètres de la ville, il faut compter environ une heure et demie pour s'y rendre. La dernière partie du trajet se fait sur un petit chemin caillouteux, avec par moment une jolie vue sur ... le vide (le bonheur absolu quoi !). L'entrée du site est payante (20 pesos, environ 1.20 euros).

dsc05147

dsc05084

dsc05085

dsc05083

Bon, jusque-là vous vous dites "oui, ok, c'est joli, il y a des cactus, une vue assez sympa sur des montagnes arides ... mais bon, pas de quoi casser cinq pattes à un Jaguar" (un des symboles du pays).

Et oui, c'est vrai, quand on arrive sur le parking du site, on découvre des petites cabanes où on peut acheter à manger et à boire, des cactus parsemés çà et là, et on voit pas trop pourquoi on a fait tous ces kilomètres pour voir ça. Et puis, après avoir marché quelques mètres en descente, on découvre ce paysage ...

dsc05086

Un bassin à débordement, dont les contours sont recouverts de sels minéraux, face à une impressionnante vallée dans laquelle on aperçoit une "cascade" blanche ... Devant ce panorama de rêve, presque surréaliste, on ne peut qu'être subjugué (du moins je pense) et notre petit groupe l'était !

Ce bassin a été créé artificiellement mais il est, depuis, travaillé et façonné par la nature et l'eau riche en carbonate de calcium et autres minéraux qui s'écoulent de la source qui l'alimente de manière constante.

Une fois (un peu) revenus de notre émerveillement, nous avons tous enfilés nos maillots de bain pour profiter de cette piscine de rêve, où l'eau n'était finalement pas si chaude (je vous rappelle que c'était le mois de février) comparé au 35° du dehors (oui, oui, février). L'eau de ce bassin, très riche en minéraux donc, provoque au départ une sensation un peu étrange sur la peau mais, dans ce cadre idyllique, on l'oublie vite, comme la température un peu fraîche en fait ...

dsc05144
La source qui alimente le bassin

dsc05087

dsc05101

dsc05089

dsc05091

dsc05093

dsc05094

dsc05095

dsc05096

dsc05099

dsc05100

dsc05097

dsc05143

dsc05105

Troisième objectif : découvrir les "cascades pétrifiées" de Hierve El Agua

En contrebas du bassin où nous nous sommes baignés se trouve une des deux "cascades pétrifiées" du site de Hierve El Agua. Ces "cascades de sel", qui font la renommée de cet endroit, se sont formées en raison de la composition de l'eau (carbonate de calcium et autres minéraux au cas où vous auriez oublié), l'excès de minéraux s'agglomérant une fois l'eau arrivée à la surface (jusqu'à former des cascades-stalactites pour simplifier un peu parce qu'on est pas dans une revue de géologie non plus !).

Depuis le bassin, il n'est évidemment pas possible d'avoir une vue d'ensemble sur la "cascade". Nous avons donc renfilé nos habits pour marcher jusqu'à la deuxième "cascade", au pied de laquelle il est possible d'aller.

Pour se rendre à cette deuxième "cascade", il faut emprunter un chemin un peu tortueux, parfois à l'ombre, parfois en plein soleil, souvent plein de cailloux et où le dénivelé joue avec vos genoux. Donc, ne faites pas comme nous, éviter d'y être à 13h, le ventre vide et avec un nombre de bouteilles insuffisant pour tout le monde.

En dehors de ces petits désagréments "techniques", la promenade vaut vraiment le coup car elle permet d'avoir un autre point de vue sur les bassins, de voir la première "cascade pétrifiée", la vallée mais aussi de découvrir la faune locale avant, donc, de voir la deuxième "cascade de pierre" depuis le bas ...

dsc05103

dsc05108

dsc05109

dsc05113

dsc05115

dsc05116

dsc05111

dsc05117

dsc05118

dsc05119

dsc05121

dsc05126

dsc05124

dsc05125

dsc05127

dsc05129

dsc05130

dsc05131

dsc05132

dsc05133

dsc05135

dsc05137

dsc05139

Et une fois au pied de cette "cascade" imposante et magnifique, et bien on ne peut être qu'impressionné par le travail et la beauté de la nature ... non ?

Je trouve qu'il est toujours un peu difficile de se rendre compte de la hauteur des éléments photographiés mais d'après mes sources (Wikipédia, que je vous invite à consulter si vous souhaitez un complément d'information géologique), nous étions face à une "cascade" de 30 mètres de minéraux accumulés, agglomérés, pendant des milliers d'années ... De quoi se sentir tout petit face à la grandeur, la splendeur et la longévité de la nature ...

Sur le chemin du retour, nous avons encore profité des jolis panoramas que nous offrait ce site, avec ces paysages arides, atypiques et (m)agnifiques et ces belles images ont alimenté beaucoup de nos conversations.

dsc05136

dsc05140

dsc05141

dsc05106

dsc05142

Le site de Hierve El Agua est vraiment superbe, je n'avais jamais vu un endroit pareil et encore aujourd'hui, quand je regarde les photos, je me dis que j'ai beaucoup de chance d'avoir vu ça en vrai. Parce que les photos c'est bien, c'est beau, mais rien ne vaut l'émotion que l'on peut ressentir lorsque que l'on est soi-même face à ce genre de curiosité géologique ...

---

Et vous quels sont les sites géologiques qui vous ont marqué ?

Épinglez-moi !

13 Replies to “Se baigner face aux cascades pétrifiées de Hierve El Agua”

  1. Ouah ! je n’ai jamais vu aucune photo de cet endroit, ni n’en ai entendu parler, tu donnes vraiment envie 🙂 le Mexique me tente de plus en plus, j’ai hâte de lire tes autres articles sur le sujet !

    1. Merci 🙂
      Cet endroit du Mexique vaut vraiment le coup je trouve, il y a de très beaux endroits et Oaxaca est une ville magnifique. J’essaierais d’écrire d’autres articles dessus bientôt ?

  2. juste exceptionnel … le genre de découverte qui doit te rester en tête un moment …

  3. juste exceptionnel … le genre de découverte qui doit te rester en tête un moment …

  4. Je le dis et le répète, le paradis est ici sur terre.

    1. Oui ! Pourquoi vouloir à tout prix aller sur Mars ?! ^^

  5. C’était sur notre liste d’excursions autour de Oaxaca mais tu donnes encore plus envie ! Le point de vue sur toute la vallée pendant la promenade semble superbe !

    1. C’est vraiment un lieu exceptionnel, la vue est magnifique, les cascades vraiment impressionnantes et se baigner dans un cadre pareil c’est juste fou ! Hésitez pas, allez-y 😉

  6. Les photos sont dingues ! Cette formation géologique est tout simplement incroyable et le cadre aussi ! Je suis allé au Mexique il y a 15 ans, mais je n’étais malheureusement pas passé par-là.. Bravo ! Je dois maintenant y retourner 🙂

    1. Haha, désolée ^^
      C’est un endroit magnifique et vraiment incroyable oui ! La baignade, en plein mois de février, au milieu de ce paysage de dingue est un de mes souvenirs les plus inoubliables de voyage !

Répondre à Mifuguemiraison Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.