Marcolès, Petite Cité (médiévale) de Caractère dans le Cantal

La France regorge de magnifiques petits ou grands villages au charme singulier et au patrimoine remarquable, si bien qu'un label "Petite Cité de Caractère" a été créé pour identifier ces pépites. Marcolès, petite bourgade au cœur de la Châtaigneraie cantalienne, fait partie de ces villages exceptionnels.

Pour information, le label "Petite Cité de Caractère" "vise à mettre en valeur l'authenticité et la diversité du patrimoine de certaines petites communes (moins de 6 000 habitants) dotées d'un bâti architectural de qualité et cohérent." Cette marque protégée a été créée en Bretagne, en 1976, et s'est ensuite étendue à d'autres régions. En 2009, une association loi 1901 "Petites Cités de Caractère" est créée pour faire le lien entre les réseaux régionaux de Petites Cités de Caractère et promouvoir le label à l'échelle nationale.  

Ancien prieuré rattaché à l'Abbaye d'Aurillac, le village de Marcolès est mentionné dans des écrits datant du 10e siècle sous le nom de "Pagus Marculiscus". Au fil des siècles, cette commune a été une place forte durant les guerres anglaises puis un lieu d'échange important en raison de sa situation géographique, entre les Monts d'Auvergne et le Midi.

Aujourd'hui petite commune de près de 600 habitants, Marcolès vit et s'étend autour d'un magnifique bourg médiéval, marqué par des petites ruelles, les carrierons, un plan de ville très resserré et délimité par deux portes médiévales.

Ici, les maisons en pierre aux toits de lauze rivalisent de charme ; les rosiers imposants et majestueux grimpent le long de ces murs en pierre comme pour aller tutoyer le ciel bleu ; la vie résonne sur les pavés qui ornent ces rues étroites et chargées d'histoire ...

On se sent bien dans ce village. La pierre est omniprésente mais elle n'a pas ce côté austère, froid, qu'elle peut parfois dégager. Peut-être est-ce grâce à la chaleur qu'apportent le soleil rayonnant et le ciel bleu au tableau qui se livre à nous. Peut-être est-ce grâce au contraste offert par toutes ces touches de couleurs, éparses, apportées par les fleurs et les boiseries peintes.

Au cœur du bourg, trône depuis le 13e siècle, fière, et elle aussi toute en pierre, la jolie Eglise Saint-Martin de style gothique méridional. Comme les ruelles de Marcolès, l'intérieur de l'église est parsemé de touches de couleur qui lui donnent une allure chaleureuse et la rendent encore plus belle. On pourrait rester à flâner sous les jolies voûtes un long moment tant les détails de ses décors sont riches et magnifiques.

Un peu plus loin, dans les ruelles étroites, entièrement piétonnes, le temps se fige et le quotidien lui s'envole. On aimerait rester là des heures entières, à explorer tous les secrets de ce petit village, à contempler les vestiges d'une autre époque, à guetter les traces de ce passé lointain, à tendre l'oreille pour chercher l'écho de ces histoires anciennes.

Délimitée de part et d'autre par les portes médiévales qui ont résisté à l'usure du temps, la rue Longue, un peu plus large et bordée de quelques commerces, livre un nouveau visage de Marcolès. Dans cette rue, on image sans peine la vie animée de cette autre époque : des petites échoppes débordant de produits locaux, des étals à même la rue débordant de fruits, de légumes et (forcément !) de fromages, des dames en robes longues et des hommes en tuniques, des chevaliers en armure et un murmure incessant qui résonne contre ces murs en pierre.

Une fois la porte médiévale située à l'est passée, ce doux et beau spectacle continue avec d'autres maisons en pierre qui offrent un contraste saisissant avec le bleu du ciel et le vert de la nature.

Inévitablement, l’œil est attiré par le cœur du village, ce centre historique plein de trésors et de secrets qui resurgit par-delà les toits d'un bâtiment, au bout d'une ruelle, dans le détail d'une porte ...

A l'autre extrémité de la rue Longue, du côté de la porte médiévales ouest, on peut profiter tranquillement de la vue sur la jolie Place de la Fontaine et les beaux bâtiments qui l'entourent, à la terrasse de l'Auberge de la Tour (un bel endroit où l'on peut aussi manger et dormir).

  

En redescendant vers le Château du Poux (un des trois châteaux présents sur la commune), on admire les jolies façades baignées par le soleil sur lesquelles dansent des ombres végétales au rythme d'un vent doux et léger. Et puis, au bord d'une petite mare perdue au milieu d'un parking, une jolie statue remercie le visiteur de son passage dans sa jolie bourgade ...

Allée du Château du Poux
Allée du Château du Poux

---

Marcolès en quelques informations pratiques

Marcolès c'est où ?

Au cœur de la Châtaigneraie cantalienne, à 25 kilomètres d'Aurillac.

Où se garer à Marcolès ?

Sur le parking de la Mairie

Où boire un verre à Marcolès ?

A l'Auberge de la Tour sur la Place de la Fontaine

Où trouver d'autres informations sur Marcolès ?

Sur le site de la commune

---

Épinglez-moi !

6 Replies to “Marcolès, Petite Cité (médiévale) de Caractère dans le Cantal”

  1. « Petite cité de caractère » j’aime beaucoup cette appellation.
    Quel endroit magnifique. Cette pierre donne tellement de charme.
    Superbe!

    1. Oui c’est une belle appellation qui évoque plein de jolies choses rien qu’à la lecture je trouve 😉
      Toutes les maisons traditionnelles dans le Cantal sont en pierre comme ça ou un peu plus foncées (j’ai fait un tableau pinterest sur le sujet d’ailleurs ^^ https://fr.pinterest.com/petitesevasions/larchitecture-dans-le-cantal/)
      Merci encore pour tes nombreux partages 🙂

  2. Je suis ravie de découvrir ton article sur le Cantal et sur Marcolès ! Ça fait plaisir de voir des gens qui viennent visiter le Cantal pour les vacances ! Je suis de Saint Mamet le Salvetat mais j’ai déménagé depuis quelques années, j’y reviens régulièrement mais j’ai l’impression de revenir chez moi avec toutes tes photos. (qui sont superbes d’ailleurs)
    Bisous.

    1. Merci beaucoup Clémence !
      C’est un plaisir pour moi de parler du Cantal puisque j’en suis originaire également et que c’est un endroit que j’adore ! Redécouvrir les petits villages en prenant des photos comme je l’ai fait là à Marcolès c’est vraiment sympa à faire et puis ça me permet de montrer toute la beauté de notre département méconnu !

  3. J’adore appellation « Petite cité de Caractère » rien que cela tu voyages alors quand en plus c’est dans le Cantal….Je ne peux que dire woauhhhh c’est magnifique 🙂

    1. C’est souvent de très beaux endroits ces Petites Cités de Caractères oui !
      Et contente de voir que le Cantal te plait toujours autant ^^

Répondre à Sabrina Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.