Evasion dans le Lot : balade photo à Rocamadour

L'an dernier, j'ai passé le premier de l'an avec un groupe d'amis, dans un village qui n'existe plus : il a fusionné avec un autre village pour devenir une nouvelle commune ... pas commun ! Et pourtant ça arrive plus souvent qu'on ne le pense ! Mais mon article n'ayant pas pour vocation de vous présenter les curiosités administratives de notre pays, je vais arrêter de vous faire mariner avec mes histoires de fusion de communes et rentrer dans le vif du sujet.

Nous étions donc à Saint-Cernin (qui s'appelle maintenant Les Pechs du Vers, pour satisfaire votre curiosité qui, je le sens bien, a été titillée par mon intro) et, une fois la campagne environnante explorée et les festivités passées, on a eu envie d'aller explorer d'autres endroits. Nous avons donc fait la route, un peu tortueuse, qui nous séparait de Rocamadour pour aller (re)découvrir ce magnifique village tout en pierre, accroché à sa falaise.

dsc03166_24274690196_o

Rocamadour, "Citadelle de la Foi", est une cité mariale (qui voue un culte à Marie, mais pas celle de Francis Cabrel, celle de la Bible) dans laquelle les pèlerins viennent voir la Vierge Noire et le tombeau de Saint Amadour. La partie médiévale de la ville est gardée par des portes fortifiées et domine la Vallée de l'Alzou, la rivière qui se trouve 150 mètres en contrebas.

Rocamadour est un des sites touristiques les plus visités de France (et vu comme c'est magnifique, je comprends pourquoi !) et fait partie du Réseau des Grands Sites de France et des Grands Sites de Midi-Pyrénées. L'ensemble de ses édifices religieux est classé au titre des monuments historiques.

Tiens mais j'y pense, j'ai oublié de vous faire un petit point géo ! Donc, Rocamadour se trouve en Occitanie, dans le département du Lot, au beau milieu du Parc Naturel Régional des Causses du Quercy et de la Vallée de la Dordogne.

A Rocamadour, entre la falaise et les maisons, la pierre est partout présente. On aurait vite fait de penser que c'est un village à l'aspect austère, mais ce n'est pas du tout le cas, la pierre a une couleur chaude des maisons a une couleur chaude et les rues étroites apportent un côté convivial. La balade dans Rocamadour est donc bien agréable, un régal pour les yeux, que vous soyez amateur d'architecture ou non.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur la ville, je vous emmène en balade (et attention au torticolis !) ...

dsc03168_24274691836_o

dsc03170_24300842495_o

dsc03169_23933004649_o

dsc03172_23674016803_o

dsc03174_23674018293_o

dsc03175_23674019043_o

dsc03176_24192659752_o

dsc03178_24300848335_o

dsc03179_24192661712_o

dsc03180_24192662492_o

dsc03181_24300850525_o

dsc03183_24005256180_o

dsc03184_24274703226_o

dsc03186_24005257780_o

dsc03187_24218345371_o

dsc03188_23674027343_o

dsc03189_24274706386_o

dsc03190_23933019299_o

dsc03193_24274709506_o

dsc03195_24218351051_o

dsc03196_24300860835_o

dsc03197_24005265450_o

dsc03198_24218352861_o

dsc03199_24192674902_o

dsc03200_23933025639_o

dsc03185_24218344251_o

dsc03201_24005268260_o

dsc03202_23672644834_o

A Rocamadour, un chemin de croix mène à un belvédère qui permet d'avoir une magnifique vue sur la vallée de l'Alzou et le château de la ville, qui a été reconstruit au XIXe siècle. Même si, comme son nom l'indique, c'est un chemin de croix et la montée est un peu pénible (surtout un 1er janvier !), cela vaut vraiment le coup de l'emprunter, de prendre de la hauteur pour voir Rocamadour sous un autre angle.

dsc03205_24274717766_o

dsc03206_24192679962_o

dsc03208_24218360181_o

dsc03207_23674040233_o

---

Pour en savoir plus sur la ville, les possibilités d'hébergement ou de restauration, consultez :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.