Silent Sunday #24

Passerelle himalayenne

C'est dimanche, le jour du #SilentSunday organisé par Mary du blog Londres pour les Enfants. Le concept est simple : un dimanche, une photo ! Pas de thème, juste une photo qui nous parle ce jour là.

Bon dimanche à tou(te)s !

Et pour voir toutes les participations, cliquez sur l'image :

Silent Sunday

16 Replies to “Silent Sunday #24”

  1. tu as donc traversé un pont ce week end ?

    (et sympa ton logo #SilentSunday : la formation a l’air intéressante 😉 )

    1. J’ai traversé une passerelle himalayenne, suspendue dans le vide, avec un gros trou au dessous ! Moi, trouillarde et vertigeuse que je suis !
      Et oui la formation c’est cool ça permet de bricoler plein de trucs ?

  2. Peut-être vertigineuse, la traversée, mais complètement sécure !

    1. Oui mais quand tu as le vertige c’est quand même toute une épreuve !

  3. Je n’ose pas regarder en bas !

    1. Il valait mieux pas non !

  4. C’est haut ? J’ai aussi le vertige….bon dimanche

    1. En fait ça dépend du niveau de l’eau, ce week-end c’était bien haut oui parce que le barrage est relativement vide …
      Bon dimanche 🙂

  5. Il ne manque plus que la musique d’Indiana Jones !

    1. Ahah ! J’étais tellement stressée dessus que j’y ai même pas pensé …

  6. Super le pont !
    Dépaysement assuré. A mon avis, c’était pas l’hiver au moment de la photo 🙂 Ou me trompe-je ?
    Cela balance lorsqu’on marche dessus ? Une expérience fabuleuse !

    1. C’était ce week-end mais c’est vrai que le paysage fait très automnal … et oui ça balance beaucoup quand on traverse …

  7. Je soupçonne un énorme gouffre sous cette passerelle qui semble si frêle. En tout cas, pour celle qui souffre de vertige comme moi. Tu as eu bien du courage !

    1. Il y avait un « joli » gouffre oui car le niveau de l’eau au dessous n’était pas très haut. J’ai le vertige moi aussi, c’était mon challenge de samedi !

  8. Malgré ton vertige j’espère que tu as réussi à apprécier. Parce que ça doit être fabuleux.

    1. Je tremblais de partout mais je voulais tellement me surpasser que j’ai réussi à traverser sans me figer ! Je te raconte pas la fierté après … ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.