En passant

Mon carnet pratique de Bilbao et ses environs

On revient tout juste d’un week-end prolongé à Bilbao avec quelques excursions autour de la ville et, comme le temps (mais pas l’envie) me manque pour vous raconter tout ce beau séjour, j’ai décidé de faire un article d’un genre nouveau sur le blog, une sorte de carnet pratique avec des informations utiles pour préparer un éventuel séjour dans la jolie ville de Bilbo (le nom basque de Bilbao). Un article que je pensais rédiger rapidement et que j’imaginais court (mais en fait non) …

A l’occasion du week-end de l’Ascension, nous avons donc passé 4 jours à Bilbao et aux alentours (trois nuits sur place). 4 jours pendant lesquels on a marché 53 kilomètres, monté l’équivalent de 120 étages, supporté une température étouffante de 41°, mangé des dizaines de pintxos, bu « quelques » verres de sangria, vin blanc, bière ou autre kalimutxo (on n’a pas d’appli qui compte ça, désolée !) …

Où dormir à Bilbao ?

Comme souvent lorsque l’on part en voyage, on a opté pour un airbnb, mais comme on s’y est pris un peu tard il ne restait plus grand chose de disponible. Après quelques heures de recherches et plusieurs demandes envoyées, on a finalement opté pour une chambre privée qui s’est avérée très agréable dans la Calle Ronda.

Au-delà du fait que la chambre était confortable et les hôtes accueillants, nous avons apprécié sa localisation dans la ville qui permet de profiter pleinement de l’animation du Casco Viejo (le centre historique de la ville, où on a finalement passé le plus de temps) tout en étant au calme. En effet, la Calle Ronda (ou Erronda Kalea en basque) est relativement silencieuse et se trouve a proximité immédiate de rues plus animées dans lesquelles les bars à pintxos et restaurants sont nombreux. Ca m’a donc semblé être une excellente localisation pour profiter et réussir à se reposer en même temps !

Où prendre des forces dès le petit-déjeuner pour explorer Bilbao au meilleur de sa forme ?

Le soleil vient de se lever (encore une belle journée) et vous ne pouvez pas partir explorer la ville et ses alentours sans un bon petit déjeuner dans le ventre ? On est comme vous, on a donc testé deux solutions, le petit déj dans une café puis le petit déj dans une panadería (boulangerie) :

  • Le petit déjeuner chez Bizu Bi, sur la jolie Plaza de Santiago, au pied de la Cathédrale de Bilbao et au cœur du Casco Viejo. Cet agréable café coloré propose un grand choix de boissons chaudes, du jus d’orange frais et plusieurs pâtisseries locales (un peu trop lourdes à mon goût, mais le matin est le seul moment de la journée où je ne suis pas une grosse mangeuse), de quoi satisfaire le plus grand nombre.
  • Le petit déjeuner chez Bertiz Panadería (qui possède plusieurs adresses dans la ville), au croisement de Artekale Kalea, Goienkale et Dendarikale. Une adresse qu’on a beaucoup appréciée parce qu’elle était pas loin de notre logement et pour le choix de boissons (chaudes ou froides) et de nourriture (pâtisseries locales, viennoiseries, pain, etc.) proposé.

Où boire un verre quand il fait 41° sous le soleil de Bilbao (ou aux alentours) ?

Alors, en dehors de l’heure de la sieste où quelques commerces ferment leurs portes, vous aurez l’embarras du choix pour vous désaltérer lors de votre séjour à Bilbao.

En journée :

  • le Bar Restaurante Víctor : pour profiter de la très jolie Plaza Nueva (avec en prime la possibilité de commander des pintxos si la faim (ou la gourmandise) venait à vous tomber dessus !) !
  • le Cafe Kiosko El Arenal : pour profiter de la vue sur la Ria de Bilbao et d’un éventuel concert qui se produirait au même moment dans le kiosque.
  • au Lepanto : pour profiter de sa grande terrasse assez calme après votre passage au Azkuna Zentroa ou sur la jolie Plaza de Don Federico Moyúa.

En soirée :

  • le Café Bar Bilbao : pour profiter de la Plaza Nueva qui est aussi très jolie la nuit, de la déco toute bleue du bar et de l’ambiance conviviale et détendue qui se dégage (par moment un peu bruyamment) de cette adresse emblématique et historique de Bilbao.

  • le Restaurante Víctor Montes : pour les mêmes raisons que le Café Bar Bilbao, le bleu de la déco en moins !

Si comme nous vous décidez d’aller visiter la jolie ville de Castro Urdiales et que la soif vous rattrape, n’hésitez pas à faire une pause à la Taberna La Cierbanata. Nichée sous des arcades dans le centre historique, cette adresse historique est un endroit agréable pour profiter de la vue sur le port, la mer et les montagnes en plein cœur de la ville et de sa douce agitation.

Si ensuite vous allez faire un tour du côté de Getxo, le jatetxea (restaurant) Itxas bide est le cadre parfait pour faire une halte, face à la mer et seulement quelques marches en dessous de magnifiques petites maisons basques, dans le Puerto Viejo de Getxo.

Où manger des pintxos pour profiter de l’ambiance et de la gastronomie de Bilbao ?

A Bilbao, les bars à pintxos sont très nombreux, c’est donc assez difficile de faire un choix et je n’ai pas la prétention de vous présenter ici les « meilleurs bar à pintxos de Bilbao », c’est juste une petite sélection pour vous aiguiller et vous mettre l’eau à la bouche !

  • Le Restaurante Berton Sasibil : dans le Casco Viejo, une adresse où l’on s’assoit sur des bancs et on se régale simplement avec des pintxos faits avec de bons produits basques.

  • La Zazpi Bide Taberna : elle aussi dans le Casco Viejo, une déco moderne, une équipe jeune et dynamique et des pintxos originaux aux côtés des traditionnels, tous savoureux !
  • Le Kapikua de la Plaza Euskadi : si vous sortez du Guggenheim ou d’une balade dans le Park Doña Casilda de Iturrizar, un des poumons verts de la ville, cette adresse est top. Là aussi vous trouverez un cadre moderne, une équipe dynamique et une jolie sélection de pintxos délicieux.
  • Le Kapikua du Casco Viejo (encore lui !) : de beaux pintxos originaux qui attirent l’œil depuis la rue, une terrasse en plein cœur de ce quartier bruyant et vibrant, parfait pour commencer la soirée !

  • Le Xukela : toujours dans le Casco Viejo (quand je vous disais qu’on avait passé tout notre temps là-bas), une adresse sympathique où les murs sont recouverts d’affiches rétros, de photos et d’illustrations en tout genre et où les pintxos mettent l’eau à la bouche au premier regard et régalent les papilles à la première bouchée.

Si vous allez découvrir la ville de Portugalete à l’heure où votre ventre crie famine, arrêtez-vous au Txo, dans le centre historique de la ville et à quelques mètres de la jolie Plaza del Solar et du Pont Transbordeur. Dans une petite salle plutôt sombre, de bons pintxos vous attendent pour être dégustés en terrasse, avec vue sur une jolie petite rue typique de Portugalete.

Enfin, si vous décidez (et je vous le conseille vivement) d’aller faire un tour jusqu’à l’ermitage de San Juan de Gaztelugatxe, je vous recommande un arrêt à la Galerna, la brasserie du restaurant Eneperi. Vous y trouverez de grandes tables et bancs en bois en plein air (à la façon d’un Biergarten allemand), une aire de jeux pour vos enfants (ou vous-même, après tout), une magnifique vue sur la mer et des pintxos (ou des plats) pour reprendre des forces après la balade !

En bref et en carte, mon carnet pratique de Bilbao et ses alentours ça donne ça :

2 réflexions au sujet de « Mon carnet pratique de Bilbao et ses environs »

  1. La place du casco viejo est sympa et regorge de bonnes adresses, et j’avais aussi beaucoup apprécié Kapikua 🙂 J’ai cet article en brouillon depuis les élections (j’ai dû aller voter à l’ambassade de Bilbao), il va falloir que je me bouge un peu pour le publier ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *