Bal(l)ade dans les rues de Treme

Treme, une série réaliste, vibrante et joyeuse

Il y a quelques mois, peu de temps après mon voyage en Louisiane que je vous raconterai bientôt sur le blog, j'ai regardé la série américaine Treme (créée par David Simon, également auteur de la très bonne série The Wire) dont l'histoire (et le tournage) se déroule à La Nouvelle-Orléans, principalement dans le quartier du même nom.

2016-01-31-17-43-52-1

Au-delà de l'aspect amusant que peut avoir le fait de regarder une série tournée dans une ville que l'on a visitée ("on l'a vu ça", "on a mangé dans ce resto", "moi aussi je me suis assise sur ces marches", etc.), cette série m'a énormément plu et a résonné en moi, comme la musique jazz dans les rues de Treme.

La série raconte la vie de plusieurs personnages aux caractères et destinées variés, qui ne se connaissent pas forcément, mais qui sont malgré tout liés par une histoire commune : le passage de l'ouragan Katrina.

dsc03221

Loin d'être dans la sur-dramatisation à propos de ce qui s'est passé, Treme raconte la situation engendrée par cet ouragan tout en montrant la richesse culturelle, musicale, gastronomique de Treme, de la Nouvelle-Orléans et de la Louisiane dans son ensemble.

Pour moi, cette série reflète à merveille le dynamisme et l'enthousiasme communicatif des habitants de la Nouvelle-Orléans, leur attachement à la ville, l'importance qu'ils accordent à Mardi Gras, leur générosité, etc. Mais je ne vais pas vous en dire plus ! Histoire de ne rien spoiler mais aussi parce que cette série ne se raconte pas, elle s'écoute et elle se vit !

Balade en images (et en musique) dans les rues de Treme

En attendant de vous en dire plus sur mon beau voyage en Louisiane, je vous propose une petite balade en images dans les rues de Treme, histoire de vous donner un petit avant goût, de vous donner envie de regarder cette série profondément humaine et joyeusement musicale et pourquoi pas l'envie aussi de réserver vos billets d'avions pour aller fêter Mardi Gras là-bas en février prochain !

Et pour que la balade soit encore plus belle, faites-la en musique !

2016-01-31-09-36-46

dsc03217

dsc03237

dsc03240

 dsc03231
 2016-01-31-09-13-53-2
2016-01-31-09-24-28

dsc03230

dsc03241

dsc03236

2016-01-31-09-29-16

dsc03235

dsc05052

Forcément, depuis que j'ai regardé cette série et que je me suis replongée dans mes photos pour les partager avec vous dans cet article, j'ai envie de retourner à la Nouvelle-Orléans, de m'immerger à nouveau dans cette ville bruyante et vibrante, où les locaux vous accueille avec un sourire, leur bienveillance et quelques mots de français qui se terminent souvent dans un grand éclat de rire ...

---

Et vous quelle série / quel film vous a fait voyager ou vous a donné envie de voyager ?

4 Replies to “Bal(l)ade dans les rues de Treme”

  1. […] En février dernier nous avons fait un fantastique road-trip de deux semaines en Louisiane avec un bref passage par le Mississippi (l’Etat pas le fleuve). Tous les deux jours, nous changions de point d’attache histoire de découvrir la Louisiane sans se contenter uniquement de la très célèbre (et magnifique) Nouvelle-Orléans. […]

  2. Punaise, que j’ai adoré Tréme ! J’y avais un logement en plein coeur du quartier, et c’était pas toujours la joie de rentrer seule le soir. J’ai adoré quand même, même si tant de pauvreté brise le coeur…

    1. Franchement chapeau, j’aurais pas osé rentrer seule le soir mais comme quoi, c’est faisable !
      C’est vrai que l’état de certaines maisons fait peine à voir. Et j’ose pas imaginer depuis la tornade de février …

      1. Je l’ai fait une fois… Puis j’ai pris le taxi les soirs suivants. Je logeais juste de l’autre côté du pont de la voie rapide, donc ça allait hyper vite de rentrer du carré français, mais quand-même :-/
        Pfff oui… Et le quartier et ses habitants sont complètement laissés pour compte. La ségrégation dans toute sa splendeur

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.