A la découverte du Volvestre

A quelques kilomètres de Toulouse, la campagne bat son plein et les petits villages bourrés de charme et de caractère prolifèrent. Le Volvestre, situé au sud ouest de Toulouse, à cheval sur la Haute-Garonne et l'Ariège, ne déroge pas à cette règle avec les jolis villages de Carbonne, Rieux-Volvestre, Montesquieu-Volvestre, Saint-Croix Volvestre ou encore le Mas d'Azil.

C'est sur les conseils de Cloé, propriétaire du blog C'est Cloé sans H ! que j'ai décidé d'ajouter à ma (looooongue) bucket-list les villages de Rieux-Volvestre et Montesquieu-Volvestre. Et c'est par un dimanche un peu gris du mois de juillet que nous avons décidé d'aller faire une petite balade photographique dans le Volvestre.

Rieux-Volvestre

Les petites rues de Rieux-Volvestre, bordées de bâtiments plus ou moins anciens, aux façades toutes différentes, invitent à la contemplation et à la nonchalance le visiteur qui passe par là. Briques rouges, portes cochères, colombages et mascarons (non j'ai pas dévié sur la pâtisserie, je parle des sculptures parfois présentes au dessus des portes, gourmand(e) va !) sont autant d'éléments à regarder, à observer de plus près, à photographier ...

dsc07328

dsc07335

dsc07338

dsc07341

dsc07344

dsc07347

Sur la Place de Monseigneur de Lastic, au pied de la Cathédrale de la Nativité-de-Marie, une pause d'impose pour admirer chacun des côtés de la place, tous différents mais tous terriblement charmants.

dsc07353

dsc07355

dsc07366

La Cathédrale de la Nativité-de-Marie de Rieux fait partie des monuments emblématiques (et incontournables) de la commune. Classée au titre des Monuments Historiques en 1923, cette cathédrale à la fois gothique et méridionale aura 700 ans en 2017 (et pas une ride !). Son clocher octogonal n'est pas sans rappeler celui des Jacobins à Toulouse ou celui de la Basilique Saint-Sernin, et pour cause, il s'agit d'un clocher de "style toulousain".

Sa magnifique entrée magistrale est à la hauteur de son architecture imposante mais aussi de l'intérieur travaillé et coloré. Nombre d'objets et de meubles présents à l'intérieur de cette cathédrale sont d'ailleurs également classés Monuments Historiques. A l'image du village, cette cathédrale est riche de petits détails qui la rende particulièrement jolie et, bien sûr, unique.

dsc07354

Ce diaporama nécessite JavaScript.

dsc07359

dsc07376

dsc07382

dsc07375

Surplombant l'Arize, la rivière qui arrose le Volvestre, la Cathédrale domine également le Pont de Lajous, autre monument classé du village.

Avec l'omniprésence des briques rouges en terre, les trottoirs parfois microscopiques et le clocher de la cathédrale, on pourrait facilement croire qu'on se trouve dans une version miniature de Toulouse mais on n'a aucun doute, en tout cas, sur le fait d'être dans un village magnifique !

dsc07389

dsc07383

dsc07350

Montesquieu-Volvestre

A quelques kilomètres seulement de Rieux-Volvestre, après avoir vu des tournesols, des arbres et beaucoup de verdure défiler, nous voilà arrivés à Montesquieu-Volvestre. Ce village est une ancienne bastide créée par le Comte de Toulouse Raymond VII, en 1238.

Comme à Rieux-Volvestre, la brique rouge est omniprésente et les bâtiments ne manquent pas de charme.

dsc07394

dsc07393

dsc07395

Nous arrivons sur la place centrale du village : une place carrée et recouverte d'une halle, (comme à Rieux-Volvestre et dans un certain nombre de villages autour de Toulouse) où l'on imagine facilement l'effervescence et la convivialité des jours de marché.

Autour de la place se trouvent quelques commerces, cachés sous les arcades ou non, des habitations et l'Eglise Saint-Victor.

Comme à Rieux-Volvestre, une partie des objets qui se trouvent dans cette église est classé aux Monuments Historiques. Érigée au XIIIe siècle, cette église a un côté un peu "militaire" avec sa façade fortifiée, on retrouve presque certaines caractéristiques des châteaux forts. Le clocher, quant à lui, possède des caractéristiques architecturales extrêmement rares qui participent à la renommée de cette église.

dsc07399

dsc07400

dsc07401

dsc07403

La place est le point de départ de trois rues qui mène toute à l'Arize, le cours d'eau qui serpente à travers le Volvestre. Nous avons donc l'embarras du choix pour déambuler et découvrir Montesquieu. Nous choisissons la rue des Olières et profitons de ses très jolis bâtiments, qui mêlent parfois briques et colombage (pour un résultat magnifique !), avant de rejoindre les bords de l'Arize.

dsc07406

dsc07407

dsc07408

dsc07409

dsc07410

dsc07411

dsc07412

dsc07413

dsc07414

Après quelques minutes passées à regarder couler paisiblement l'Arize, nous reprenons le chemin vers la voiture. Encore quelques photos sur le chemin, quelques arrêts pour observer les belles maisons ... Le village est calme, la promenade agréable et apaisante, on a presque pas croisé un chat (!) Nous rentrons à Toulouse, des images colorées plein la tête après cette belle balade dans un petit bout du Volvestre, une balade couleur brique ...

dsc074162

dsc07415

4 Replies to “A la découverte du Volvestre”

  1. Il est chouette ce village. Mais y a personne qui y habite, il a l’air si desert.

    1. C’était un dimanche bien calme oui ! Et en plus j’attend que les gens passent pour prendre mes photos donc ça arrange rien 😉

  2. Il y a un peu plus de 3000 habitants à Montesquieu-Volvestre, mais effectivement c’est très (trop) calme… mais il y fait bon vivre ! 🙂

    1. C’est joli et paisible comme village, nul doute qu’il fait bon y vivre !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.