Citation

ITWendredi avec Chacha

Chacha, quand elle voyage, c’est toujours avec sa tribu, composée de son mari, Heito, et de son ado 2.0, Lolipopo. Quand elle partage leurs aventures sur son blog ou les réseaux sociaux, c’est avec humour ou sensibilité, suivant le sujet, mais toujours avec la grande générosité qui la caractérise (tellement généreuse qu’elle prête régulièrement les clés du mondes à d’autres blogueuses).

Quand cette joyeuse tribu n’est pas à son point d’ancrage, du côté de Lille, elle se balade de Londres à New-York, en passant par la Bretagne, Madère et bien d’autres destinations. Son plus grand coup de cœur : la plage de Kerhilio.

Et quand le blog ou les réseaux sociaux lui donnent du fil à retordre, elle tombe de suite dans les métaphores culinaires (#jesuisunequiche), la déformation professionnelle sûrement … Mais comme dans tous les domaines de sa vie, Chacha ne se laisse pas démonter très longtemps et reprend le dessus. La preuve ? Le succès de son blog !

La vie nous laisse le choix d’en faire une aventure ou pas, Chacha a fait son choix.

Bon et maintenant on découvre ce qu’est-ce qui se cache derrière ses grosses lunettes vertes ?!

Quand tu pars en voyage, tu prends une ou plusieurs batteries pour ton appareil photo ? Tu t’es déjà retrouvée en rade ? Raconte-nous !

Bizarrement, non je ne suis jamais tombée en rade de batterie (ou alors très proche de l’hôtel). Je le charge chaque soir (c’est ma priorité quand j’arrive à l’hôtel). Et puis, j’ai toujours mes câbles dans mon sac, de manière à le recharger pendant que nous nous déplaçons en voiture. Ma plus grande peur, c’est d’être en rade de stockage sur ma carte mémoire, du coup j’en ai toujours une de secours dans mon sac. Mon sac ressemble à celui de Dora l’Exploratrice.

En général à l’aéroport, le portique joue sa douce mélodie quand tu passes dessous ou il te fiche la paix ?

On centralise tout ce qui risque de nous poser problème dans une valise cabine. Bien entendu, c’est toujours dans MA valise. Étant, un peu tête en l’air, mon dernier oubli a eu pour conséquence de bloquer celle-ci et de déclencher la venue de 3 super agents pas du tout souriants. Notre Lolipopo est très difficile pour manger, comme il nous restait un fond de Nutella, j’ai proposé de lui faire des sandwichs plein d’amour.  J’ai donc emprunté un couteau de l’hôtel afin de pouvoir lui faire mes petits sandwichs « maison » juste avant l’embarquement. Sauf que j’ai oublié que j’avais cet ustensile. Résultat, Lolipopo et Heito sont passés sans problème. Et moi en super maman, j’ai dû rebrousser chemin sous les yeux des autres passagers, avec mon pot de Nutella, le pain et le couteau pour faire mes sandwichs pour mon ado 2.0. Ensuite, je me suis débarrassées dans une poubelle du pot (lui aussi était personne non grata à bord de l’avion) et du couteau.  Bref, un gros coup de chaud juste avant le départ. Quand j’y pense, en fait à chaque fois il nous arrive une anecdote à ce moment du voyage.

En vacances, tu es plutôt du genre à faire la sieste ou à faire tenir tes paupières avec des allumettes pour ne pas perdre une miette du voyage ?

Nous sommes des lèves-tôt, par contre on aime traîner. Prendre notre temps, pour voir beaucoup de choses. Parfois, ma tribu me rappelle que nous sommes en vacances, et pas occuper à réaliser un guide de voyage. Alors, je sors mon plus beau smile, et je leur dit qu’il faut profiter de chaque minute sur place pour en garder un meilleur souvenir. Lors de nos dernières vacances à Madère, ils ont proposé de renommer mon blog voyage en blog pour botaniste, tellement je m’arrêtais pour prendre des photos de fleurs.

dsc03671

Est-ce que tu amènes tes charentaises en vacances avec toi ?

Non pas mes charentaises, mais mes tongs fétiches. Les même depuis plusieurs années. J’ai toujours aussi une paire de tropéziennes dans mes valises. J’ai horreur des chaussures, baskets et autres groles de baroudeurs. J’adore avoir les orteils à l’air.

Tu es en vacances dans un endroit tout plat, tu es plutôt du genre à louer un vélo, une trottinette ou un segway ?

Aucun. Nous c’est à pieds, on trotte du matin au soir. En marchant, on n’a pas l’impression de faire des efforts. Je peux m’arrêter quand je veux pour prendre des photos.

Les cartes postales, tu les envoies le premier jour des vacances ou depuis l’aéroport avant d’embarquer pour le retour ?

Toujours en milieu de séjour, au moins t’as un truc à raconter. Par contre, j’en poste toujours une soit pour Lolipopo, soit pour Heito, ou pour les deux, juste avant notre départ. Elle arrivera une à deux semaines après notre retour. L’effet est génial, car bien souvent ils sont déjà passés à autre chose, recevoir une surprise ensoleillée après une journée au bureau, ou à l’école, cela fait du bien au moral.

Quel est le truc le plus kitsch que tu aies ramené d’un voyage ?

Arfff, c’était lors de notre séjour dans le Grand Ouest Américain. Heito est tombé en admiration devant un Stetson. Il n’a pas su résister, tant que nous étions en voiture, il ne nous a posé aucun problème. Par contre, au moment de faire les bagages, nous n’avons pas pu le mettre dans une valise. Il a donc fallu qu’on le trimballe pendant 24h dans un sac, et faire super attention de ne pas l’oublier. Arrivé à la maison, le Stetson a fini dans une boite dans le dressing d’Heito, et depuis il n’a plus jamais revue la lumière du jour. Comme, j’étais jalouse et que je voulais aussi mon objet. J’ai craqué sur un carillon de jardin au son cristallin dans la boutique souvenirs du Grand Canyon.  J’étais très fière de mon achat, jusqu’au soir ou il y a eu un orage. J’ai réussi à empêcher tout un quartier de dormir. C’était infernal. J’ai donc rangé mon carillon dans mon cabanon au fond du jardin ou depuis il prend la poussière …

2016-06-19_16-21-54

Envie de suivre les aventures de Chacha et sa tribu ? Rendez-vous sur Facebook, Twitter et aussi Instagram (pas si quiche finalement !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *