ITWendredi avec Paule-Elise et Hélène

Mais qui sont Paule-Elise et Hélène ?

Elles sont passionnées d'Histoire et elles en racontent des passionnantes aussi. Paule-Elise et Hélène sillonnent la France et l'Europe, en van ou parfois en train (ou même en RER !), toutes les deux ou chacune de leur côté. Portées par cet intérêt pour les grandes dates et événements qui ont forgés notre pays ou ceux de nos voisins, elles sont les meilleures ambassadrices du tourisme de mémoire qui soient !

Sensibles à l'art, elles planifient aussi parfois leurs voyages, ou leurs détours, sur les traces d'artistes qu'elles affectionnent. Et elles nous embarquent alors dans les pas d'Hemingway ou ceux de Georges Sand, pour des articles toujours passionnants.

L'art, elles en font également ! Au printemps 2020, elles ont monté l’exposition « Vest Pocket Memories », une série de photos prises avec un appareil fabriqué dans les années 1910, qui s'est tenue au Mémorial 14-18 Notre-Dame-de-Lorette.

Et si l'Histoire ce n'est pas vraiment votre truc, ou que vous voulez lire d'autres récits sur les échappées belles de Paule-Elise et Hélène, leur deuxième blog Roadtrips occitans, vous plaira à coup sûr !

Et maintenant, place aux coulisses de leurs voyages historiques, artistiques et occitans !

L'ITWendredi de Paule-Elise et Hélène

Perdues sur la route des vacances, vous utilisez une carte routière ou une appli mobile ?

On a un van depuis 2015 et on a voyagé sans GPS les trois premières années. C’est vraiment fun de voyager avec une carte, et on le refera parfois, mais le GPS et l’appli Park4night nous sont devenus indispensables, notamment pour ne pas galérer à trouver un spot où dormir. On perd un peu de poésie et de hasard, mais on découvre aussi des endroits vraiment chouettes.

En voyage, vous prenez un apéro local ou le même que d'habitude ?

L’un des grands plaisirs du voyage est vraiment de goûter toutes les spécialités locales ! Donc apéro local pour nous, sans hésiter ! Avec une bonne préférence pour la bière.

En camping, en l'hôtel cinq étoiles ou dans une cabane dans les arbres, vous vous brossez quand même les dents 3 fois par jour ?

Haha, je dois avouer que je prends ma brosse à dents électrique en van ! C’est complètement absurde et au bout de quelques jours elle n’a plus de batterie évidemment, mais c’est un truc de confort auquel je tiens !

Dans une voiture de location à l'étranger, vous écoutez les radios locales ou vos MP3 ?

MP quoi ? Tu sais qu’on a un lecteur CD dans le van, avec un son qui est génial ! Malheureusement l’antenne radio ne marche pas très bien, donc on a un vieux stock de CD qu’on n’écoute plus à la maison et qui reste dans le van toute l’année. Nos préférés : un best of de Blondie, une anthologie de jazz New Orleans, plusieurs albums de Patti Smith, ou encore The XX.

Le décollage de l'avion est à 21h, vous arrivez à 13h à l'aéroport ou 5 minutes avant la fin de l'embarquement ?

Définitivement, on arrive à 13 heures. Les rares fois où on a essayé d’être plus relax, on a failli rater l’avion. Et puis on aime bien trainer, acheter des magazines, prendre un café. C’est déjà le début du voyage (mais c’est une réponse d’un autre temps, n’est-ce pas ?).

En vacances en Italie, vous allez dans une trattoria à tous les repas ou vous cuisinez vous-même ?

C’est aussi une question de budget, mais on aime vraiment manger dehors. En Italie en l’occurrence, on peut trouver des échoppes vraiment pas chères, donc ce ne serait pas la trattoria à tous les repas, mais des pique-nique sur le pouce. L’un de nos meilleurs pique-nique d’ailleurs, c’était à Pompéi fin décembre sous un grand soleil, avec des spécialités achetées en ville. Un moment incroyable.

Vous êtes plutôt paparazzo ou adepte de la "photo mentale - clic" ? Combien de photos faites vous en moyenne par jour lors de vos voyages ?

Le fait de continuer à photographier en argentique limite forcément le nombre de photos ! Cela influence aussi notre pratique du numérique, car on se force à réfléchir avant de déclencher, à choisir le bon angle. On ne multiplie pas les prises de vue, on essaie plutôt de trouver la bonne photo. Ce qui ne fonctionne pas toujours, loin de là ! L’argentique est aussi une bonne leçon d’humilité et il y a certains voyages dont nous regrettons de ne pas avoir plus de photos, rétrospectivement.

Est-ce que vous avez eu un coup de foudre culinaire en voyage que vous tentez de retrouver dans tous les commerces et épiceries possibles maintenant ? 

Oh oui, plein. Notre cuisine au quotidien est très inspirée par les voyages que nous avons faits. Comme nous habitons à Paris, nous pouvons trouver facilement des produits « exotiques », mais au final ça n’a jamais le même goût que là-bas. Nous sommes très fans des épiceries japonaises du quartier Sainte-Anne à Paris, par exemple.

En vacances, vous êtes plutôt du genre à faire la sieste ou à faire tenir vos paupières avec des allumettes pour ne pas perdre une miette du voyage ?

C’est très agréable de faire la sieste en voyage ! Évidemment, on a toujours la tentation de voir un maximum de choses, mais c’est important aussi de faire des pauses, de sentir le rythme de l’endroit où l’on est sans forcément enchainer les visites.

Les cartes postales, vous les envoyez le premier jour des vacances ou depuis l'aéroport avant d'embarquer pour le retour ?

On est très paresseuses pour envoyer des cartes postales alors que ça nous fait toujours super plaisir d’en recevoir !!

Vous êtes plutôt plage de galets ou de sable fin ?

L’un ou l’autre, avec un faible pour les plages de sable noir.

Le pire logement dans lequel vous avez été ?

A Barcelone, on avait pris un Airbnb pour le mariage d’une amie. Nous avions prévenu l’hôte que nous arrivions tard, et nous voilà à 23h30 dans un quartier pas super sympa à sonner à l’interphone … Personne ne répond. On essaie de joindre l’hôte par tous les moyens, téléphone, mail, messagerie Airbnb … aucune réponse. Finalement à minuit et demi on a supplié le concierge de l’hôtel à côté de nous trouver une chambre. Il a eu pitié de nous et nous a même fait une réduc. Cet Airbnb était assurément le pire logement dans lequel nous n’avons pas été !!

Quel est le truc le plus kitsch que vous ayez ramené d'un voyage ?

On a ramené de Singapour une lampe en papier à l’effigie d’un dragon bleu, qui serait un dieu de la montagne. C’est vraiment kitsch, mais on l’a mise dans notre chambre et on n’y fait plus vraiment attention. Comme le reste de la chambre est plutôt minimaliste, ça passe. Mais la filleule d’Hélène nous demande d’enlever la lampe quand elle dort à la maison, sinon elle a peur !

Pour suivre l'Histoire et les histoires racontées par Paule-Elise et Hélène, n'oubliez pas de vous abonner à leur page Facebook, leur compte Twitter et leur, tout jeune, compte Instagram !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.