L’hiver en bleu et blanc au Lioran – #EnFranceAussi

Retrouver la neige, enfin. Retrouver ce froid sec des hivers dans le Cantal, ce froid qui saisit les bouts de peau laissés à l’air libre, ce froid qui mord les joues et les fait rosir presque instantanément. Ce froid qui n'est finalement même pas si froid, tant il porte en lui des multitudes de doux souvenirs d'enfance et aussi, d'autres moments, moins éloignés, parsemés d'éclats de rire. Ce froid qui fait voir la vie et les souvenirs en bleu.

Réentendre ce bruit caractéristique et unique de la neige qui s’écrase, se rassemble, prend une nouvelle forme et se pare de nouveaux dessins, sous mes pieds. Cette sorte de froissement sourd, de « scrontch », suivi d'un bruit de frottement, celui des jambes grossies par le pantalon molletonné qui se frôlent. Ce bruit d'hiver, dans lequel résonne pour moi le Cantal, évidemment, mais aussi le Québec et la Norvège, et d'autres instants bleus et blancs.

Sentir à nouveau cette odeur d’hiver singulière ... si particulière que je ne parviens pas à mettre des mots dessus ni à lui trouver de comparaisons. Elle est incomparable et indescriptible, et, en même temps, si profondément ancrée en moi. En cherchant mes mots pour la décrire, je la sens s’immiscer dans mon esprit, j’ai l’impression qu’elle est là, toute proche de mes narines. Et je suis à peu près sûre que vous ressentez la même chose en lisant.

Cet article participe, très tardivement, à l'édition de janvier du rendez-vous #EnFranceAussi, belle idée créé en 2013 Sylvie, du blog Le Coin des Voyageurs. Le thème "Bleu" a été choisi par Tiphanya, auteur du blog Avenue Reine Mathilde. Pour lire tous les articles et découvrir d'autres blogueurs qui participent à ce rendez-vous mensuel, reportez-vous à la carte à la fin de l'article.

Ressentir à nouveau toutes ces sensations, les sentir s'entremêler à la joie qu'elles me procurent, la décupler, l'additionner à la joie de partager cela avec une partie de ma famille. L'hiver et la neige m'ont toujours apportés une impression de féerie. Mais ce jour-là, la magie était encore un peu plus grande. Après cette année si étrange, à partager et vivre beaucoup de choses virtuellement, vivre et partager tout cela a eu une saveur particulière.

Et le cadre, ce merveilleux tableau enneigé et bleu, marqué par les reliefs forgés au fil des millénaires, les forêts saupoudrées de blanc, a lui aussi joué un grand rôle dans la beauté de cet instant d'hiver. C'est surprenant, lorsqu'on y pense, la douceur qui se dégage de ces paysages bleutés, enrobés d'hiver. Les admirer, figés sur la pellicule ou en vrai, ne me renvoie pas à la morsure du froid, mais à un sensation cotonneuse, molletonnée et légère, délicate.

Dans les creux des reliefs, au cœur de la glace, parmi les silhouettes des arbres, dans le ciel parcouru par la brume, le bleu se dessine, se décline, éclatant ou discret ; tantôt glacial, tantôt doux ; additionné de gris, de vert, il sublime le panorama en offrant un harmonieux contraste au blanc de l'hiver. Il le souligne même, renforce cet instantané hivernal, pastel, paisible, frais et pelucheux.

Eclairé par la douce luminosité de cette journée ensoleillée er brumeuse, ce paysage hérissé de sommets et d'arbres s'est fait encore plus délicat, élégant et vaporeux. L'impression d'être face à un décor de guimauve, de mousse de lait, d'écume de mer un jour de tempête, de laine épaisse et moelleuse, savamment et délicatement teinté de nuances de bleu. Respirer, admirer, écouter et se sentir profondément vivante et chanceuse, ici et maintenant.

Toutes les photographies de cet article ont été prises lors d'une après-midi à la Station du Lioran durant nos vacances de décembre. Bien que les remontées mécaniques soient fermées, les stations de sport d'hiver restent ouvertes et proposent de nombreuses activités. Nous y avons fait de la luge et de la marche, simplement, mais les possibilités sur place sont nombreuses. N'hésitez pas à vous y rendre vous aussi et à soutenir les stations !

Découvrez les autres articles du rendez-vous en parcourant la carte :

Epinglez-moi !

21 Replies to “L’hiver en bleu et blanc au Lioran – #EnFranceAussi”

  1. j’ai de la famille à une vingtaine de kilomètres, une station qui a bien évolué ! et que de neige cette année !

    1. Oh ! Alors tu connais le Cantal ?
      Oui ils ont eu pas mal de neige, ça rappelait les hivers de mon enfance !

  2. Magnifique article empreint de poésie et de douceur hivernale !

    1. Chacha Aventuriere dit : Répondre

      Alexandra c’est exactement çà

    2. Merci Alexandra 🙂

  3. j’adore tes photos. Je vais peut être m’installer dans le Cantal finalement….

    1. Merci Martine :* Je pense que c’est une bonne idée, c’est vert comme l’Irlande, c’est calme, les gens sont gentils et aiment les bonnes pâtisseries … 😀

  4. Chacha Aventuriere dit : Répondre

    Magnifique !
    Alexandra a très bien résumé ton billet, je suis fan

    1. Merci beaucoup Chacha <3

  5. Que la montagne est belle, ces reliefs appellent à la balade ! 🙂 (bon par contre, les immeubles moches ils auraient pu éviter ! 🙂 ).

    1. Et ils appellent à la balade hiver comme été !

  6. Merci pour cet instantané plein de douceur 💙

    1. La neige t’inspire vraiment ! C’est beau tout comme la meringue des arbres !

      1. Haha tu le sais bien, la neige et moi c’est une grande histoire d’amour ! Et oui c’est tellement beau cette meringue comme tu dis !

    2. <3 avec plaisir Paule-Elise !

  7. Sublime quelle région magnifique !!

    1. Tu as tellement raison 😀

  8. Quelle belle déclaration à la montagne en hiver ! Moi aussi j’ai envie que ça fasse « scrontch scrontch » sous mes pas ! Au passage, les photos sont magnifiques.

    1. Merci beaucoup Delphine ! Et je te souhaite que fasse « scrontch scrontch » sous tes pas dès l’hiver prochain 🙂

  9. Ce bruit que tu décris me fait tellement mal aux dents ! 😀 Mais j’aime la neige aussi, et j’aime vraiment ces stations de moyenne montagne qui sont gâtées cette année. Des bises gelées

    1. Ah ouais ? C’est marrant j’imaginais pas que ce bruit pouvait faire mal aux dents !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.