Ombres et (ville) lumière(s) #EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous mensuel #EnFranceAussi créé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs. Et ce mois-ci c'est Sabrina, du blog Tu Paris Combien, qui a choisi la thématique : "Virée Nocturne". Je vous rappelle que, dans le cadre de ce rendez-vous, vous pouvez gagner un guide offert par Gallimard (voir au bas de l'article) et consultez toutes les participations sur la page Facebook dédiée, en suivant le hashtag #EnFranceAussi sur Twitter ou en consultant ma petite carte récapitulative (elle aussi au bas de l'article).

J'avoue, au départ je ne savais pas trop ce que j'allais pouvoir vous raconter autour de cette thématique. Je prend finalement assez peu de photos la nuit lors de mes escapades en France, c'est plus quelque chose que je fais à l'étranger, quand je sais que je ne reviendrais pas forcément (et facilement) à l'endroit visité et que je veux profiter de chaque minute sur place et photographier toutes les facettes de ce lieu.

Et puis finalement j'ai réfléchi, fouillé dans mes photos et il y a un endroit où, même si sais que je reviendrais, je ne peux pas m'empêcher de faire des photos de jour comme de nuit : Pantruche, Babylone, Parouart, Pampeluche, Pantin, Paname, bref : Paris, la Ville Lumière.

Et d'ailleurs, savez-vous pourquoi on la surnomme "Ville Lumière" ? Deux hypothèses courent à ce sujet :

  • la première : l’inventeur de l’éclairage au gaz, Philippe Lebon, aurait développé son invention au cœur de Paris (en 1820) avec pour résultat un éclairage magnifique qui fascinait tous les européens de passage dans la capitale. Les londoniens auraient alors commencé à appeler Paris "City of Lights" traduit ensuite en "Ville Lumière".
  • Mais cette hypothèse est contestée et celle qui prévaudrait serait donc la suivante : au 18e siècle, la criminalité augmentant dans les coins sombres, le Préfet de Paris aurait demandé aux habitants de mettre des bougies et des lampes à huiles à leurs fenêtres afin d'éclairer entièrement la ville.

Quand la nuit tombe et que les réverbères s'allument à Paris, certains bâtiments et certaines sculptures semblent prendre vie. Comme si l'obscurité leur permettait de se révéler, de dévoiler quelque chose d'eux qu'on ne voit pas en plein jour, ou du moins pas aussi bien.

Peut-être parce que quand la lumière du jour est encore là, l'agitation et le trafic sont plus importants, les choses que l'on peut observer plus nombreuses et nos yeux davantage sollicités ... En tout cas pour moi la nuit réveille et révèle un autre Paris, lui offre une seconde vie, faite de jeux d'ombres et de mise en lumière(s).

Détail du Palais du Louvre depuis le Quai des Tuileries

La Bourse de Commerce
Lui je ne le présente pas hein ?

Il y a un lieu à Paris que j'ai visité seulement la nuit, un bâtiment où je n'étais jamais entrée lors de mes escapades précédentes et que je ne suis pas sûre de vouloir voir de jour par peur de briser la magie de cette première rencontre. C'était au mois d'octobre lors de la Nuit Blanche, le hasard (ou plutôt notre estomac) nous a conduit dans le quartier des Halles dans lequel se dresse, monumentale et majestueuse, l'Eglise Saint-Eustache.

Un son d'orgue, sombre et puissant, s'échappait de la porte à chaque fois qu'elle s'entrouvrait. Curieuse et déjà un peu charmée, je n'ai pas pu résister à l'envie de pousser cette porte moi aussi. Et, une fois à l'intérieur, l'architecture gothique-renaissance de cet édifice, mise en lumière d'une manière remarquable, m'a tout simplement envoûtée. Je déambulais, le nez en l'air et les oreilles remplies de ce concert d'orgue, totalement fascinée par les voûtes et les détails sculptés de l'église, qui se détachaient et se révéler nettement et merveilleusement grâce aux éclairages.

Notre balade dans l'Eglise Saint-Eustache n'a pas duré très longtemps et pourtant elle m'a laissé un souvenir vraiment très fort. L'opposition entre l'obscurité ambiante et l'éclairage puissant, choisi, réfléchi sur certains éléments du monument créait une atmosphère vraiment particulière (renforcée par la puissance de la musique jouée), presque austère à certains endroits, tout en révélant toute les beautés de l'église.

Comme l'Eglise Saint-Eustache, d'autres bâtiments parisiens montrent un visage plus austère, mais aussi leurs plus infimes détails, lorsque la nuit est venue. Ils paraissent encore plus monumentaux, imposants et possèdent alors un côté énigmatique, mystérieux ... presque mystique !

Tour Saint-Jacques
Notre-Dame de Paris

Mais la nuit, à Paris, ce ne sont pas seulement les bâtiments gothiques, ceux en pierre ou sculptés, qui révèlent leurs détails. Toute la beauté de la Tour, Eiffel, la grande dame de fer est mise en lumière elle aussi, grâce au contraste entre ses jupes éclairés et le ciel noir.

Et c'est un spectacle dont je ne parviens pas à me lasser. A chacune de mes évasions parisiennes, j'aime venir regarder le détail du travail, qui a été réalisé par Gustave Eiffel et ses collaborateurs, pour créer un tel monument. L'enchevêtrement de ferraille savamment découpé et assemblé m'enchante, me fascine et m'impressionne, le détail des arcs présents entre chaque pilier, décorés de jolis motifs, me captive et m'émerveille ...

Grâce au rendez-vous #EnFranceAussi, vous pouvez gagner un Geoguide Périgord, Dordogne, Quercy, Lot, Agenais édité par Gallimard Loisirs, partenaire de ce rendez-vous mensuel. Tenter votre chance en commentant ici (ou sur l’un des autres articles du rendez-vous) ET sur la page Facebook #EnFranceAussi.

Cliquer ici pour connaître le Règlement.

Pour lire tous les articles sur cette thématique "Virée nocturne" du rendez-vous #EnFranceAussi, je vous invite à explorer la carte :

Épinglez-moi !

27 Replies to “Ombres et (ville) lumière(s) #EnFranceAussi”

  1. […] Magie et féerie à Chartre par Sarah de Soulier Vert. Une soirée parfaite en Bretagne par Lili de Jolies Voyages. La Grande Galerie de l’Evolution par Cecile de Famille France Trotteuse La nuit au cirque avec Sylvie du Coin des voyageurs. Balade nocturne dans le vieux Lyon par Mathilde de Voyager en photos. La nuit blanche parisienne par Solène de My Little Road Virée nocturne à Marseille par Florence Gindre Nantes la nuit par Sylvie de Randonnée pour Petits et Grands Virée nocturne à Toulouse avec Anne de Annima.fr Ombres et (ville) lumière(s) par Pauline de Petites Évasions et Grandes Aventures. […]

  2. Très jolies photos de la tour Eiffel ! J’aime bien ton adaptation du thème.

    1. Merci beaucoup Lili !

  3. Mais ton article est superbe!
    Tes photos magnifiques. Merci pour cette belle balade nocturne et parisienne.
    Je te rejoins entièrement à propos de l’église St Eustache. Son architecture, son histoire, sa légende tout est passionnant je la préfère de loin à notre Dame.
    Savais tu qu’elle accueille des groupes de tous styles lors de la fête de la musique. Je n’ai jamais réussi à en profiter tant la file d’attente est longue.
    Encore bravo pour ce chouette billet. T’es trop forte!

    1. Ahah ! Merci beaucoup Sabrina, ça me touche beaucoup tous tes gentils mots 🙂
      La Fête de la Musique à Saint Eustache ça doit être super, j’espère que tu arrivera à y entrer cette année !

  4. Alors la je suis époustouflée tes photos sont extraordinaires et révèlent toute la beauté de Paris By night. J’habite à trois pas de Paris et finalement hormis le temps des illuminations je n’y vais jamais la nuit. Pourtant avant d’avoir les enfants on adorait le soir partir en voiture longer la Seine et admirer les monuments éclairés. Finalement ça me donne drôlement envie et je vais songer fortement à me faire une sortie nocturne à Paris. Bon week-end

    1. Oh ben merci Cécile, ça me fait super plaisir ce que tu dis là !
      La balade le long de la Seine de nuit ça doit être super sympa à faire, si tu le refais tu fixes une petite caméra sur la voiture pour me montrer ? ^^

  5. Très sympa. La tour Eiffel est évidemment la plus belle 😉 !

    1. Merci Anne 🙂 Et la Tour Eiffel est superbe oui et tellement impressionnante !

  6. Merci pour cette belle balade. Paris à la tombée de la nuit est magnifique 😀

    1. Merci Mamzelle ! 😉

  7. Ah Pauline, nous avons une belle capitale !! Comme toi, j’aime me balader dans Paris la nuit. Est-ce que tu connais l’avenue de Camons dans le 16e arrt ? À la tombée de la nuit, le spectacle de la Tour Eiffel est superbe. Bonne continuation ! 🙂

    1. Oui j’ai vu que toi aussi tu nous baladais à Paris ce mois-ci (très belles photos, j’ai pas encore eu le temps de laisser un commentaire mais je fais ça bientôt !) et qu’il y avait plein d’autres articles sur Paris d’ailleurs. La Ville Lumière a inspiré pour cette Virée Nocturne !
      Merci pour le tuyau concernant l’avenue de Camoens, je ne connaissais pas ! J’irai voir ça en vrai lors de ma prochaine escapade parisienne 😉

  8. Splendide.
    Je ne suis jamais rentrée à l’intérieur de Saint Eustache mais j’imaginé très bien l’impression laissée.

    1. Merci Florence !
      Ça vaut vraiment le coup de rentrer à Saint Eustache, Sabrina la trouve même plus belle que Notre-Dame, c’est dire !

  9. Très belle balade parisienne. Ce mois-ci vous m’avez réconcilée avec Paris j’ai l’impression. Comme une envie de lui laisser une seconde chance, de nuit cette fois.

    1. Ah tu es fâchée avec Paris ? J’avoue que moi au-delà de 4 jours j’en peux plus … Merci pour ton commentaire et bonne soirée 🙂

  10. […] nocturne à Toulouse avec Anne de Annima.fr Ombres et (ville) lumière(s) par Pauline de Petites Évasions et Grandes Aventures. Découvrir Paris la nuit: le plus beau parcours par Paul de Mon Grand Est Une nuit à Planète […]

  11. J’aime la Tour Eiffel quand elle est dorée comme ça mais j’avais assisté à un spectacle de lumières lors d’un nouvel an, c’était magnifique!

    1. Ça doit être super les illuminations parisiennes autour des fêtes de fin d’année ! Tu as des photos ?

  12. Depuis le temps que je rêve d’une escapade parisienne, là tu ravives la flamme ! J’ai en effet très rarement l’occasion d’aller à Paris, et là ça fait bien longtemps que je n’y ai pas mis les pieds ! Je ne pensais pas spécialement à une virée nocturne mais tes photos donnent terriblement envie. Il faut vraiment que je programme ça ! En attendant, merci pour la balade !

    1. Merci beaucoup à toi Sylvie pour ce très gentil commentaire !
      Hâte de voir quel chemin de randonnée tu vas nous proposer au cœur de la capitale 🙂

  13. […] nocturne à Toulouse avec Anne de Annima.fr Ombres et (ville) lumière(s) par Pauline de Petites Évasions et Grandes Aventures. Une soirée au festival Cabaret Vert par Paule-Elise de 1916km Découvrir Paris la nuit: le plus […]

  14. Enfin, j’ai enfin lire et admirer toutes tes jolies photos de notre belle capitale. Paris je l’aime le dimanche matin très tôt, la nuit en journée elle me rends triste. Tout ce monde, cette foule, ces voitures….tu as su montrer le meilleur de Paris
    Merci miss

    1. Oh ben merci Chacha, tu es adorable 🙂
      La foule te rend triste ? Moi je me sens oppressée et au bout de 4 jours je veux m’enfuir de Paris ^^ 4 jours c’est ma limite !

  15. Très jolis jeux de lumière ! Superbes photos !

    1. Merci beaucoup Guillaume 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.