Street art à Munich : balade photographique à Schlachthof

Cette semaine sur le blog, j’ai décidé de vous proposer une petite interlude street art, dans différentes villes de France et du monde. Notre récent voyage au Canada nous a donné l’occasion de voir un grand nombre de fresques, toutes plus magnifiques les unes que les autres et, en rentrant, j’ai eu envie de me replonger dans mes photos sur ce thème pour les partager ici avec vous !

Après la balade photographique à Rosemont – La Petite Patrie à Montréal, je vous propose donc une nouvelle balade toute en photos, dans un lieu particulier de Munich : Schlachthof.

Schlachthof signifie « abattoir » et si ce lieu aujourd’hui dédié à l’art et à la culture porte ce nom, c’est tout simplement parce qu’il accueillait auparavant les abattoirs de la ville (comme quoi, il n’y a pas qu’à Toulouse que les abattoirs sont reconvertis en lieu tourné vers l’art !).

Situé au sud du centre ville de Munich, non loin de la station de U-Bahn (le métro) Poccistraße, Schlachthof est un lieu singulier où de nombreuses formes d’art se côtoient. En effet, une partie des bâtiments a été utilisée pour accueillir des salles de spectacles et il est donc possible d’assister à des concerts, des cabarets, des pièces de théâtre et d’autres événements à Schlachthof.

En plus de ce centre culturel, Schlachthof est également connu à Munich pour être un lieu où s’expriment les graffitis et les street artistes. Fresques monumentales et simples tags cohabitent sur les murs de ce lieu, petit tour d’horizon …

Le long de la Tumblingerstraße

Déjà sur les murs qui entourent le lieu, le long de la Tumblingerstraße, beaucoup d’œuvres, entremêlées et colorées, recouvrent les briques. Sur le bâtiment désaffecté, toujours côté rue, quelques inscriptions et graffs, plus éphémères apportent un peu de vie à cette construction abandonnée.

Les murs de Schlachthof

A l’intérieur, tout le mur du bâtiment qui donne sur Tumblingerstraße est recouvert de fresques très différentes les unes des autres, mais toutes magnifiques et unifiées grâce aux couleurs utilisées (presque exclusivement du noir, du gris, du blanc et du jaune).

A Schlachthof, le street art est omniprésent : même les remorques de camion, présentes sur le lieu ce jour-là, étaient recouvertes de fresques colorées.

Schlachthof, galerie de street art(istes) à ciel ouvert

Tout au sud du site, des containers empilés marquent l’entrée d’une véritable galerie d’artistes à ciel ouvert. Le mur d’enceinte de Schlachthof, et tous les pans de mur disponibles, sont exploités par les artistes pour exprimer leur créativité. Un lieu alternatif, plein d’effervescence, un peu bordélique, mais résolument tourné vers l’art urbain et la liberté de s’exprimer.

L’instant Cocorico !

Cherchez Charlie

Connaissiez-vous ce lieu à Munich ? En connaissez-vous d’autres ? Si c’est le cas, n’hésitez pas à partager le nom en commentaires pour que les amateurs de street art qui lisent cet article (comme moi) puissent s’y rendre lors d’un prochain séjour à Munich !

Épinglez-moi !

6 Replies to “Street art à Munich : balade photographique à Schlachthof”

  1. C’est drôle quand je pense « street art » c’est l’Allemagne qui me vient à l’esprit alors que la France, l’Angleterre pour ne citer qu’eux nous offrent des pépites.
    Merci Pauline pour cette belle balade « underground » (héhé, clin d’œil)

    1. Avec plaisir ! C’est vrai que l’Allemagne est souvent identifiée comme un pays où le street art est très présent, mais souvent plus à Berlin que dans les autres villes quand même j’ai l’impression. Merci pour ton passage ici Sabrina 🙂

  2. les photos sont vraiment magnifiques et parfois surprenantes :))

    1. Merci ! Le lieu en lui-même est assez surprenant 😉

  3. C’est fou ce lieu !! c’est beau mais c’est un peu flippant aussi !!

    et juste si tu veux savoir, j’ai trouvé Charlie !!

    nb : merci pour cette fantastique balade photographique à Schlachthof 😉

    1. C’est un peu particulier comme lieu, c’est un peu le bordel, un peu abandonné et en même temps plein de vie et tellement beau …

Laisser un commentaire