Trentemoult, un village aux maisons colorées #EnFranceAussi

Cet article participe au rendez-vous #EnFranceAussi, créé par Sylvie du blog Le Coin des Voyageurs, qui ce mois-ci fête son cinquième anniversaire (le rendez-vous, pas Sylvie) ! Pour l'occasion un ou deux articles sont publiés tous les jours et des cadeaux sont à mis en jeu dans chacun d'eux. Rendez-vous à la fin de cette page pour connaître le lot à gagner et savoir comment jouer !

Il y a des fois, en balade, où la météo fait des siennes. C'était le cas ce jour-là, à Trentemoult : le ciel était gris, de fines gouttes tombaient, froides, régulières, désagréables, d'un ciel uniformément gris et triste. Mais qu'importe le temps, Trentemoult, petite bourgade de charme se montre toujours sous son meilleur jour, irrésistiblement joyeuse et colorée.

Trentemoult, ancien village de pêcheurs en bord de Loire

Amarré sur la rive gauche de la Loire, Trentemoult est un ancien village de pêcheurs aujourd'hui rattaché à la commune de Rezé, située au sud de Nantes et simplement séparée d'elle par la Loire.

Pendant très longtemps, Trentemoult a fait partie d'un ensemble d'îles, celles de Rezé, baignées au nord par la Loire et au sud par le Seil. Avant le comblement du Seil, les îles de Rezé étaient au nombre de quatre : Haute-Île, Basse-Île, Norkiouse et Trentemoult. C'est sur cette dernière que se trouvait la plus grande partie de la population, le nom de Trentemoult était donc souvent utilisé pour parler des îles de Rezé dans leur ensemble.

Ce nom, justement, aurait été donné au village en souvenir des trente personnes qui se seraient opposées aux Normands lors du siège de Nantes au 9e siècle (une autre hypothèse est que le nom viendrait d'une particularité géologique, la présence de trente tertres, ou "trente moux", mais c'est quand même beaucoup moins classe, je préfère la première option !)

Jusqu'au début du 19e siècle, et grâce à un privilège accordé au 14e siècle par le Duc de Bretagne Jean IV, les habitants de Trentemoult vivaient de la pêche dans l'estuaire de la Loire. En équipage de deux ou trois par barges, des petites barques à fond plat, ils quittaient parfois l'estuaire pour aller pêcher en mer jusqu'à la Rochelle ou Lorient.

A partir du 19e siècle, Trentemoult cesse d'être l'île des pêcheurs et devient celle des capitaines. Les trentemousins se lancent avec succès dans le commerce maritime et l'île devient un vivier d'officiers de commerce recrutés ensuite par le Port de Nantes. Avec ce changement d'activité, le visage des îles de Rezé change lui aussi et se hérisse de bricks et de trois-mâts construits dans les nouveaux chantiers navals de l'archipel.

Trentemoult, galerie d'art(istes) à ciel ouvert

Du passé pêcheur puis commerçant trentemousin, il reste aujourd'hui des vestiges architecturaux importants avec d'une part les maisons colorées habitées par les pêcheurs et d'autre part les maisons bourgeoises construites par les capitaines et les Cap-horniers.

Et c'est précisément de ces maisons de pêcheurs dont il est question dans cet article : ces maisons singulières et uniques, toutes différentes les unes des autres, colorées, agrémentées de peintures, ou plus classiques mais ornées d'un petit détail multicolore. Ces maisons à l'allure joyeuse qui contrebalançaient ce jour-là avec la météo maussade, nous offrant un moment haut en couleurs, un instant de gaieté pigmenté.

Dans le dédale des petites rues de Trentemoult, impossible de ne pas tomber sous le charme des rouges puissants, des bleus maritimes, des pastels apaisants, des contrastes saisissants que livrent chaque coin de rue.

En plus de ces explosions de couleurs, les murs trentemousins exposent dessins et fresques, souvent en lien avec la nature, qui renforcent le caractère joyeux de cette jolie bourgade. Ici, on découvre des fleurs multicolores, un peu plus loin des animaux.

A Trentemoult, l'art s'expose sur les murs mais aussi dans les ateliers de la vingtaine d'artistes qui s'y sont installés, galvanisés par cet univers visuel singulier et inspirant (regroupés en collectif sous le nom des Artistes Visuels à Trentemoult).

Trentemoult, un petit air de Burano et Mazzorbo en France Aussi

Même si aujourd'hui Trentemoult n'est plus une île, le lien avec l'univers maritime se ressent dans les petits détails, une sonnette aux accents marin, un dessin qui rappelle les bulles d'eau, ou tout simplement la vue sur la Loire, ses grues, les bateaux qui y flottent paisiblement.

Même si Trentemoult n'est plus une île, impossible lorsqu'on s'y balade de ne pas faire le lien avec Burano et Mazzorbo, les îles vénitiennes aux mille et une couleurs,  dont l'histoire et elle aussi inextricablement liée à celle de la pêche et du commerce.

Contrairement aux constructions des îles de la Lagune, ici toutes les maisons ne sont pas peintes, seules certaines réveillent les pupilles avec leurs silhouettes colorées et coloriées, proposant une véritable chasse au trésor(s) bariolée au promeneur.

J'ai eu la chance de visiter l'ancienne île ligérienne et les îles vénitiennes. Pour être tout à fait honnête (et même pas pour être chauvine !), à Burano le charme a mis plus de temps à opérer sur moi qu'à Trentemoult (ou à Mazzorbo). A Burano, et je crois que c'était la première fois que cela m'arrivait en voyage, j'ai eu la sensation d'être devant une énième carte postale de l'île, certes jolie, mais sans relief. Il a fallu que l'on s'enfonce dans les petites rues de l'île, loin des canaux photographiés des milliers de fois pour que j'apprécie réellement Burano.

A Trentemoult, le coup de cœur a été immédiat, même sous la pluie, peut-être même grâce à elle, parce qu'on était loin de la carte postale, loin du bruit et de l'agitation, parce qu'on avait Trentemoult presque rien que pour nous et qu'on a pu en observer chaque recoin ; imaginer son passé ; profiter de ses couleurs rayonnantes tellement bienvenues ce jour-là ; se laisser séduire par l'ambiance intimiste et, en même temps, conviviale qui y règne ; ressentir l'énergie créative de ce lieu à part, de cette île rattachée à la terre qui a su garder son caractère singulier ; contempler chaque détail peint ou dessiné sur ses murs aussi riches et colorés que la palette d'un peintre.

---

Comme promis, voici la partie de l'article qui vous permettra peut-être de remporter un cadeau à l'occasion des cinq ans du rendez-vous #EnFranceAussi ! Pour participer au tirage au sort et être l'heureux(se) gagnant(e) d'un bon cadeau d'une valeur de 200 € offert par Gîtes de France (merci à eux), il vous suffit de commenter cet article ici et sur la page Facebook du rendez-vous.

Le règlement complet du concours est disponible sur le blog de Sylvie.

EDIT : le concours est maintenant terminé et c'est Anne du blog Annima qui remporte le bon cadeau !

Chaque jour pendant ce mois de juin un ou plusieurs articles sont publiés. Si vous avez manqué ceux d'hier, je vous conseille d'aller bien vite sur les blogs d'Anne-Sophie (Les Détours d'Anne-Sophie) et Cédric (From Yukon) ; aujourd'hui, un article vous attend également sur le blog de Katou (Touristissimo) et pour ne pas manquer ceux de demain, gardez un œil sur les blogs de Sophie (Escapades Amoureuses) et Martine (Photos Villages) !

Et pour ne manquer aucun article du rendez-vous, abonnez-vous à la Page Facebook, au compte Twitter ou consultez la carte des articles en ligne pour ce mois de juin !

Épinglez-moi !

60 Replies to “Trentemoult, un village aux maisons colorées #EnFranceAussi”

  1. Merci pour cette belle balade parmi les maisons colorées de Trentemoult. Cela doit être encore plus majestueux avec un grand soleil ! Je tente ma chance pour le concours. Belle journée à toi, Sandrine

    1. Ça doit être très différent avec le soleil oui, peut-être qu’un jour je ferais un article de Trentemoult sous le soleil ^^

  2. Même quand le temps est gris, ces petites maisons colorées apportent une touche de couleur.Nous avons fait le parcours de la Loire, l’an dernier, de sa source à son embouchure, nous avions beaucoup aimé. Merci pour ce bel article, à bientôt.

    1. ça devait être super sympa ça comme voyage ! Tu as écrit un article qui en parle ?

  3. Que c’est beau. Même sous le ciel gris je trouve cet endroit magnifique. Merci Pauline.

    1. Avec plaisir Sabrina, j’aime faire découvrir les jolies choses que j’ai eu la chance de voir !

  4. Superbe endroit! J’aime beaucoup (et je participe au jeu 😁)

    1. C’est magnifique oui ! (bonne chance !)

  5. Qu’il est beau ce petit village, même sous les nuages ! On en a des jolies choses à voir en Loire-Atlantique ! Et super cadeau, je joue !

    1. Oui tu habites une bien belle région ! Bonne chance pour le concours 😉

  6. Il est incroyable ce village dis moi… un peu figé dans le temps je dirais. Dire que je suis allé à Burano en plein hiver pour voir des maisons colorées. Si j’avais su, je serais rester en France ! Mention spéciale pour ta petite compo graphique…

    1. Haha ! A Trentemoult tu n’aurais pas pu faire du vaporetto alors tu n’as pas tout perdu en allant à Burano ^^
      Et merci pour l’illustration, ça fait plaisir de voir qu’elle plait 🙂

  7. j’aime beaucoup le nom de ce village! Je ne peux pas comparer avec les îles vénitiennes car je n’y suis jamais allée :p mais il a beaucoup de charme ce village! Et félicitations pour le dessin final, c’est de toi?

    1. Maintenant que tu connais Trentemoult il FAUT que tu ailles à Burano pour comparer ^^
      Et oui l’illustration est bien de moi (il y en a d’autres sur le blog, dans la colonne de droite sur la page d’accueil) 🙂

  8. Eh bien pour une journée nuageuse, les photos donnent des couleurs à ce village ! Une belle ambiance ! 🙂

    1. Et c’est sans retouche ! Les couleurs sont celles captées par l’appareil photo, même pas besoin d’augmenter la saturation ou je ne sais quoi 😉

  9. Je serais dans le coin en Juillet, je note pour aller le visiter car tes photos me donnent envie.

    1. 🙂 si tu veux d’autres pistes de choses à voir dans la région n’hésites pas, j’ai quelques adresses et lieux à recommander 😉 (et aussi quelques articles sur le blog à propos de la Presqu’île de Guérande)

  10. C’est joli! (mais comment on prononce?)

    1. Haha ! Très bonne question, je demanderai à un local à l’occasion 😉

  11. J’ai découvert le village de Trentemoult après une journée à Nantes, c’était aussi nuageux et j’avais adoré me balader dans ses petites ruelles aux touches colorées ! Tes photos sont rendent bien l’ambiance, et j’aime beaucoup ton illustration ! Tu fais ça avec quoi, Illustrator ?

    1. Rien ne vaut Trentemoult sous la pluie 😉
      Et merci beaucoup, l’illustration est faite avec Illustrator oui, j’ai dessiné tous les éléments, c’est un peu de boulot mais j’adore faire ça (comme toi avec tes dessins et tes aquarelles (trop magnifiques) j’imagine !) 🙂

  12. Je ne connais absolument ce village. C’est vraiment une explosion de couleur magnifique !! Merci Pauline pour cette belle balade.

    1. Il avait participé à l’émission « Le village préféré des Français » mais sinon c’est vrai qu’on en entend pas beaucoup parler … Et pourtant il vaut le détour !

  13. Quelle charmante découverte ! Et quelles belles photos, malgré la grisaille 😉

    1. Merci, je pense que Trentemoult y est pour beaucoup 🙂

  14. Bonjour, un grand merci pour la découverte !!! Je participe avec plaisir au concours et je file commenter sur facebook 🙂

    1. Avec plaisir ! Et bonne chance pour le concours 🙂

  15. Bonsoir ! Merci, je tente avec plaisir 🙂
    j’habite à 10 min de là et j’adore toujours autant m’y perdre!j’ai aussi découvert pleins de créateurs l’année dernière !
    Bonne soirée

    1. Je vous comprends ! J’adorerais y retourner, de préférence avec le soleil pour voir ce que donne les couleurs (mais j’imagine déjà que c’est magnifique !) et pourquoi pas un jour où les créateurs exposent (ou au moins ont leurs ateliers ouverts), ça doit être tellement sympa !

  16. Coucou !
    Je confirme, comme un petit air d’Italie 🙂
    Quelle belle découverte !

    1. 🙂 et on peut peut-être même y aller en bateau pour pousser encore la ressemblance 😉

  17. j espère avoir le temps d y faire un tour cet été

    1. Je te le souhaite !

  18. C’est vrai que pour être haut en couleur, cette ville est haute en couleur! et ça rappelle bien les îles vénitiennes! mais au moins ça permet de garder le moral même par temps de pluie! Belle visite!

    1. Il y a un petit air hein ?! Bon, niveau pasta et pizza je ne sais pas trop ce que ça donne, mais niveau couleur il y a une petite ressemblance quand même ! Et comme tu dis, toutes ces couleurs c’est bon pour le moral !

  19. ce bleu, ce rouge … même avec la pluie, ça claque !! c’est vraiment une belle découverte (et j’adore l’histoire du nom de la ville aussi !!)… en te lisant je me disais, c’est dingue tous ces lieux superbes qu’on ne connait pas … pour le coup ce mois ci c’est une explosion !!

    1. J’y retournerais bien un jour avec le soleil quand même pour voir ce que ça donne, même si déjà sous la pluie c’était canon ! Et oui la France regorge de petites merveilles, heureusement qu’ #EnFranceAussi est là pour les dénicher ^^ Vivement le webzine, que l’explosion soit permanente !

  20. Une chouette découverte à visiter lors d’un prochain détour!! merci.

  21. C’est sûr, si un jour je vais à Nantes (en plus je rêve de voir les machines de Nantes), je mets Trentemoult sur ma liste. Si j’habitais là-bas, j’adorerais vivre dans une maison rouge.

    1. Haha moi pareil, une rouge ! Même si j’avoue que la bleue vers la fin de l’article me faisait de l’œil aussi ! ^^
      Les Machines, Trentemoult, le passage Pommeraye, le Château d’Anne de Bretagne, le Jardin des Plantes … faut qu’on organise un blogtrip #EnFranceAussi à Nantes 😉

  22. Quel village très mignon je n’en avais jamais entendu parler alors que je suis allee de nombreuses fois du côté de Nantes. Merci pour la découverte 🙂 (et je participe au jeu)

    1. Il ne te reste plus qu’à aller le voir en vrai la prochaine fois que tu vas à Nantes 😉

  23. chachaaventuriere dit : Répondre

    Ce village est une pépite de couleurs, tes photos sont d’une beauté incroyable. Tu as su saisir l’âme de ce village, superbe bravo

    1. Oh ben merci Chacha, c’est bien gentil tous ces doux mots :*

  24. Ce village de ma région fait partie de la liste de mes envies pour cet été 😉 Merci de m’avoir mise ainsi en appétit avec ce chouette reportage joliment illustré !

    1. Ah c’est marrant ça ! Hâte de voir tes photos et de lire tes impressions sur Trentemoult 🙂

  25. Week-end Evasion dit : Répondre

    Encore un très beau village qui ne demande qu’à être connu, je me le garde dans un coin de ma tête !

    1. Parfait lors d’un week-end à Nantes, monsieur l’ambassadeur 😉

  26. Honte sur la nantaise que je suis… Je ne suis jamais allée à Trentemoult ! Je connais de nom, mais je n’y suis pas allée. Il faut que j’aille voir ma mère pour remédier à cela 😉

    1. Tu sais on est tous pareil, on visite rarement sa propre région parce qu’on se dit toujours qu’on le fera un autre jour, pour une autre occasion, quand il fera beau, et puis finalement on le fait jamais ! Mais si tu as un peu de temps la prochaine fois que tu vas voir ta mère, vas y faire un tour oui, c’est vraiment sympa comme endroit … même quand il pleut !

  27. Ton article donne vraiment envie de découvrir ce village tout coloré et invitant!

    1. Merci beaucoup Annabelle 🙂

  28. Ces maisons colorées mettent un peu de joie dans ce ciel gris 🙂
    Et comme d’habitude, tes photos le mettent en valeur

    1. Oh merci, ça me touche beaucoup ce que tu dis 🙂

  29. Merci beaucoup de m’avoir permis de gagner!!!

    1. Faut remercier Random 😉

    2. Une idée de l’endroit où tu vas profiter de ce bon ? Trentemoult ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.