Road trip en Louisiane : sur la Highway 61, Woodville et Saint Francisville

Après une très belle étape à Natchez dans le Mississippi, nous avons repris la route pour rejoindre la Louisiane et Baton Rouge, capitale de l’état et prochaine étape du voyage. Et, en chemin, nous avons (évidemment) fait des arrêts pour découvrir d’autres villes et un peu plus de l’histoire de cette partie des Etats-Unis.

Un petit tour sur la Highway 61

Pour rejoindre Baton Rouge, nous avons emprunté une route mythique des Etats-Unis, la Highway 61, aussi connue sous le nom de Blues Highway, car elle fait le lien entre plusieurs villes emblématiques du Blues (notamment Saint Paul, Saint Louis, Memphis et la Nouvelle-Orléans). La Highway 61 a donné son nom à un album de Bob Dylan et elle est évoquée dans de nombreuses chansons de blues.

Cette route relie le Minnesota à la Louisiane, en traversant 8 états au total (le Minnesota, le Wisconsin, l’Iowa, le Missouri, l’Arkansas, le Tennessee, le Mississippi et la Louisiane donc). Elle couvre 2300 kilomètres, du nord au sud (ou du sud au nord, suivant dans quel sens vous la prenez !) et suit le  fleuve Mississippi pendant une partie de sa course, ce qui lui vaut également le nom de Great River Road.

(Je n’ai pas pris de photos des panneaux indiquant le numéro de la route, ça fera une bonne occasion de retourner par là-bas, non ? ^^)

Woodville

Avant de quitter l’Etat du Mississippi, nous avons fait un arrêt à Woodville, décrite par le Routard comme « une petite ville un peu oubliée, un poil hors du temps […] il se dégage une vieille atmosphère des années 1950, teintés de nostalgie« . Cet aspect « voyage dans le temps » nous a immédiatement attiré et paraissait tout à fait logique et naturel après les visites de plantations, de sites archéologiques pré-colombiens et de maisons coloniales !

Avec son millier d’habitants, Woodville a tout de la petite ville paisible des Etats-Unis. En quittant la Highway 61, on arrive directement sur la Main Street de Woodville qui la traverse d’ouest en est (et forcément dans ce sens là si vous arrivez de la Highway 61 !). Quelques habitations bordent la route jusqu’au « centre » de Woodville où les bâtiments se font plus nombreux.

Garés devant le joli City Hall en briques rouges de la ville, nous commençons l’exploration avec une séance photo du plus beau château d’eau que nous ayons vu durant le voyage (selon moi, qui, je vous le rappelle, suis fan de tout ce qui est vintage). Puis nous découvrons une jolie église toute blanche et continuons vers la partie « marchande » de la Main Street. Bordées de magasins divers à l’architecture si typiquement américaine, la rue principale de Woodville donne réellement un air années 50 à la balade.

dsc03834
Le City Hall et le château d’eau

dsc03836

dsc03835
dsc03838

dsc03839

dsc03840

dsc03837

dsc03841

dsc03842

dsc03843

dsc03844

dsc03847

dsc03846
Court House

Un petit tour sur Royal Oak Street, Commercial Row et Boston Row pour découvrir un peu plus la ville et notamment le joli bâtiment qui abrite le Court House puis nous voilà de nouveau sur la Highway 61 jusqu’à notre prochain arrêt …

Saint Francisville

dsc03888

Petite ville de Louisiane située le long de la Highway Blues, Saint Francisville ne doit pourtant pas son nom à un célèbre chanteur français originaire du sud-ouest de la France dont certaines chansons peuvent donner le blues … Oui, je sais, c’est décevant et je ne peux même pas vous dire d’où vient le nom pour vous aider à vous remettre de votre déception parce que j’en sais rien ! Ce que je peux par contre vous dire à propos de Saint Francisville c’est que c’est une petite ville vraiment charmante dans laquelle il ne faut surtout pas hésiter à faire un arrêt.

Beaucoup de personnes vont à Saint Francisville pour les nombreuses plantations qui l’entourent, pour découvrir l’histoire d’Audubon, célèbre ornithologue, naturaliste et peintre (rien que ça !) américain d’origine française ou pour les nombreuses boutiques d’antiquaires. Nous, nous avons décidé de nous y arrêter seulement pour profiter de la ville avec toutes ses jolies maisons et de l’excellent restaurant mexicain Que Pasa (non en vrai le resto on l’a trouvé une fois sur place mais on y retournerait sans hésiter s’il était moins loin !).

Sur Ferdinand Street, nous avons d’abord visité le West Feliciana Historical Society, où se trouve l’office de tourisme de la ville et un très intéressant petit musée sur l’histoire de Saint Francisville et de ses environs. Après ça nous avons continué la balade en direction de Royal Street, une très jolie rue bordée de maisons bourgeoises construites au XIXe siècle.

2016-02-05-11-41-49-1

2016-02-05-11-27-17-2

dsc03850

2016-02-05-11-45-49

2016-02-05-11-47-08-2

2016-02-05-11-58-10

 dsc03851

dsc03854

dsc03857

dsc03858

dsc03862

dsc03863

dsc03864
dsc03867

dsc03868

dsc03869

dsc03871

dsc03873

dsc03874

dsc03875
dsc03877

Une fois arrivés au bout de Royal Street, nous avons repris Ferdinand Street en direction du Bayou Sara avec l’impression d’arriver dans un village fantôme. A côté de cette rivière (et même parfois dedans !) se trouvent quelques bâtiments qui semblent abandonnés et une locomotive de la West Feliciana Railroad. Le contraste avec la jolie et proprette Royal Street est saisissant, mais c’est aussi ça la Louisiane, une cohabitation permanente entre le moderne et l’ancien, le présent et l’histoire, le bien construit et le à moitié détruit.

2016-02-05-13-16-40

dsc03892

dsc03902

dsc03903

dsc03904
dsc03896

2016-02-05-13-23-20-2

dsc03906

dsc03905

Sur le chemin du retour à la voiture, toujours sur Ferdinand Street, nous avons croisée encore un bon nombre de jolis bâtiments, de quoi étoffer notre catalogue de l’architecture lousianaise avant de reprendre la route pour Baton Rouge !

dsc03879

dsc03880

dsc03882

dsc03883

dsc03884

dsc03886

dsc03887

La suite bientôt, les premiers articles ici !

6 Replies to “Road trip en Louisiane : sur la Highway 61, Woodville et Saint Francisville”

  1. Waouhhh ! Quel super voyage ! Lucky you 🙂

    1. Oui c’était vraiment un très beau voyage ! 🙂

  2. comment ça me donne envie de me vautrer dans une chaise berçante sur un de ces perrons … 🙂
    merci pour la balade

    1. J’avoue ça donner envie de se vautrer aussi en live … Mais bon … aux States faut pas rigoler avec le « no trespassing » je crois !

  3. C’est dingue ce pays est immense et malgré tout, les maisons se ressemblent presque toutes. Tu me dirais qu’elles ont été prises en Californie, je n’y verrai que du feu.
    Belle balade, va falloiir que j’y aille un jour balade mon appareille photo.

    1. Oh oui je ne peux que te le recommander ! C’est vraiment un très beau morceau des Etats-Unis et d’écrire dessus ça me donne envie d’y retourner … OUPS ! ^^

Laisser un commentaire