Balade dans la Baie de Quiberon

Une fois notre fantastique et mystérieuse promenade au milieu des pierres millénaires de Carnac terminée, nous avons repris la route en direction de la paisible ville de Quiberon et sa jolie presqu’île. Un autre bel endroit pour découvrir les richesses du Morbihan.

Encore envoûtés par notre balade du petit matin, on s'est laissé guider par une envie irrépressible de prolonger un peu ce moment magique, loin de tout mais au plus près de la nature et de la pierre et on s'est donc retrouvés rapidement sur la plage de Quiberon plutôt que dans les rues de la ville.

Le Phare de Port-Maria
La Grande Plage

La Grande Plage de Quiberon

La ville de Quiberon compte dix plages parmi lesquelles la Grande Plage (qui porte bien son nom) envahie par les locaux et les touristes en été et par les goélands et les mouettes durant cette matinée de novembre. Cette belle et grande plage de sable fin fait face à Belle-Île-en-Mer (des liaisons quotidiennes permettent d'ailleurs de rejoindre cette île bien nommée depuis Quiberon) et permet d'observer les jolis bâtiments du Boulevard Chanard.

C'est sur cette Grande Plage que nous avons passé un long moment à observer la mer, en nous laissant envoûter, cette fois, par le bruit régulier et apaisant des vagues. Seul le cri des goélands et des mouettes venait rompre le rythme de cette douce mélodie.

Les pattes dans l'eau ou sur le sable humide, à la recherche de quelque chose à manger ou simplement en train de profiter d'un rayon de soleil sur cette plage presque déserte, ces oiseaux côtiers ont été de parfaits modèles pour cette séance photo improvisée.

Après avoir repris des forces avec une galette complète, nous sommes retournés sur la Grande Plage. Nous en avons profité pour voir le joli petit port de Port Maria et le Château Turpault, au loin, avant de rejoindre l'endroit où on voulait passer un moment pour profiter de la Baie de Quiberon : la Pointe du Conguel.

Et tout au bout de la baie de Quiberon, la Pointe de Conguel

La Pointe du Conguel est une langue de terre qui s'avance dans la mer sur environ un kilomètre et 200 mètres de large. Elle est située à l'extrémité sud-est de la presqu'île de Quiberon.

Petit point vocabulaire : un conguel est une poterie dont la paroi supérieure verticale est ornée d’un bandeau de groupes de lignes qui ont été tracées à l’aide d’une baguette par le potier.

La Pointe de Conguel, ancienne île de la Baie de Quiberon

A l'origine, la Pointe du Conguel est une île, composée de roches liées entre elles par des amats de sable. L'île est quant à elle reliée au continent par un tombolo (un cordon littoral composé de sédiments) de 300 mètres. Face à la Pointe se trouve les îlots de Toul Bihan et Toul Bras, accessibles à pied lors des grandes marées.

Des sépultures gauloises ont été retrouvées sur ces deux îlots. Plus loin dans la mer, se trouve le phare de la Teignouse, construit en 1843, dans l'axe de l'Île de Houat.

La Pointe de Conguel est placé sous la protection du Conservatoire du Littoral. C'est donc un site naturel protégé et préservé où les voitures ne sont pas admises. Un parking permet de se garer à proximité et de rejoindre rapidement le sentier aménagé pour faire le tour de la Pointe. Et c'est exactement ce que nous avons fait !

La beauté des instants iodés

Dès mes premiers pas sur la Pointe de Conguel, j'ai été charmée par cet endroit, par ce petit bout de nature protégé et préservé où, décoiffée par le vent marin, le seul que j'aime, j'ai pu observer encore une fois la beauté et la force de la mer.

On a commencé la balade par la "côte sud" de la Pointe, éclairée par intermittence par le soleil, entre deux nuages imposants poussés par le vent, décorant la mer de reflets argentés. La mer, elle aussi, était agitée par le vent marin, des vagues venaient s'écrasaient avec fracas sur la côte rocheuse et l'écume qui en résultait créait un joli contraste avec les rochers sombres de la Pointe. J'aurais pu rester des heures à regarder ce beau spectacle marin ...

Tout au bout de la Pointe, là où on aperçoit le Toul Bihan et plus loin encore le Toul Bras, nous avons retrouvé des habitants de la côte, toujours prêt à poser pour une photo aux accents marins.

Inspirez, expirez ... profitez de la Baie !

Nous avons ensuite continué notre exploration de la Pointe du Conguel sur sa partie nord. Tout aussi belle et beaucoup plus calme, elle fait face à la Baie de Quiberon. Connue par les amateurs de régate, c'est une zone relativement bien abritée des vents et de la houle du grand large.

De ce côté, donc, plus trop de reflets argentés mêlés à l'écume mais à la place une mer presque lisse, calme ... En quelques mètres à peine, on a eu l'impression de basculer dans un univers totalement différent comme par magie. On a eu le sentiment de ne plus être sur la Pointe de Conguel mais d'avoir été téléportés à des kilomètres de là ... Magique !

La Plage du Conguel

Cette belle balade au grand air a vraiment été le prolongement parfait de notre matinée enchanteresse à Carnac, une parenthèse nature au calme, une déconnexion totale de la réalité et du reste du monde.

Escale à la Trinité-sur-Mer

Pour terminer cette belle balade dans la Baie de Quiberon, nous avons décidé de faire étape dans le célèbre port de la Trinité-sur-Mer.

Petite commune de moins de 2000 habitants, la Trinité-sur-Mer se trouve en bordure de la rivière de Crac'h. Son estuaire accueille des parcs à huîtres et c'est l'un port de plaisance, l'un des plus importants en Bretagne. Grâce à sa situation privilégié dans l'estuaire, ce port accueille de nombreux multicoques venus se préparer pour leurs courses autour du monde.

Et, durant notre balade dans le joli port de la Trinité-sur-Mer, nous avons eu la chance de voir plusieurs de ces multicoques. Ils paraissaient majestueux, même à quai, même avant le grand départ pour des aventures encore plus grandes. Ces géants des mer sont vraiment très impressionnants !

Avant de regagner la Loire-Atlantique, nous avons fait un ultime arrêt face à la Trinité-sur-Mer. Là, nous avons pu profiter une dernière fois de la beauté paisible qui se dégage de son port. Et tandis que le soleil disparaissait derrière le paysage, la lumière déclinante donnait de beaux reflets dorés à l'eau ...

Épinglez-moi !

8 Replies to “Balade dans la Baie de Quiberon”

  1. super balade, ça donne vraiment envie

    1. Merci ! Et ce programme plus Carnac c’est vraiment top pour un week-end je pense, nous on a tout fait sur une journée ça faisait quand même un peu rapide 😉

  2. Merci Pauline pour ce doux souvenir.
    J’adore Quiberon, me poser sur une terrasse avec une crêpe au beurre salé, profiter de l’odeur du sable et des crèmes à bronzer.
    Se balader en tong, et les abandonner pour courir tremper mes pieds dans l’eau fraîche … au loin belle île pointe le bout de son nez … la côte sauvage qui m’attends, les vagues qui se jettent avec passion sur nos côtes … Dieu que la Bretagne est belle, et qu’elle me manque …

    1. C’est beau ce que tu dis ma Chacha !
      Je suis contente d’avoir réveillé de beaux souvenirs en toi avec mon article et merci à toi d’avoir partagé ces réminiscences avec moi 🙂 :*

  3. argenticfairiesentreleslignes dit : Répondre

    Un de mes endroits préféré de mon joli département <3

    1. Comme je vous comprends !

  4. Que la Bretagne est belle Quiberon sera je l’espère (parce qu’on le dit depuis longtemps et au final on atterrit toujours ailleurs en Bretagne) notre prochaine escale Bretonne manque plus qu’à arrêter une date 🙂 !!

    1. Oh oui c’est beau la Bretagne, enfin moi je connais surtout le Morbihan pour l’instant mais j’aime tellement que je généralise ^^ Et il y a tellement de choses à y voir, je peux comprendre que vous atterrissiez toujours ailleurs, il faudrait que vous fassiez un tour de Bretagne sur 3-4 mois, là vous auriez peut-être une chance de tout voir ! 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.