Cagliari et tutti quanti !

Point de chute de notre premier voyage sur cette magnifique île, Cagliari, sa capitale, a successivement été occupée par différentes civilisations, ce qui en fait une ville très riche au niveau du patrimoine et de l'architecture. Cagliari se trouve sur la côte Sud de l'île et possède un important port où des liaisons avec l'Italie et la Sicile sont possibles.

Comme vous le savez déjà si vous avez lu mon tout premier article à propos de la Sardaigne, j'ai eu un véritable coup de cœur pour cette île, et la belle ville de Cagliari n'est pas étrangère à ce sentiment.

Confortablement installés dans un appartement sur la Via Sardegna, à proximité de la Piazza Matteotti, nous avons pu profiter pleinement de la ville, de ses restaurants, de ses petites ruelles très italiennes et de son réseau de bus. Nous étions donc bien partis pour nous reposer tout en profitant de la mer et de tout ce que cette île, et Cagliari, mettrait sur notre chemin.

Cagliari côté plages

La Spiaggia del Poetto

Poetto est la plage la plus proche de Cagliari, parfait pour une journée où l'on a pas envie de faire beaucoup de route pour "goûter" l'eau sarde. L'accès se fait facilement grâce aux bus de la ville qui desservent plusieurs arrêts le long de cette plage qui s'étend sur 9 kilomètres (!).

Nous avons eu la chance de profiter de cette longue plage de sable blanc, fin août, à un moment où la plupart des touristes étaient déjà repartis et où la mer étaient encore suffisamment chaude pour qu'on y entre sans hésiter une seule seconde ...

dsc03924

dsc04402

Moins "sauvage" que sa voisine Calasmosca et plus classique que la plage d'Is Arutas, la plage de Poetto n'en reste pas moins une jolie plage, agréable et encerclée par la nature. On en oublierait presque qu'on est à quelques kilomètres à peine de la vibrante Cagliari ...

Des petites cabanes et des snacks-restaurants (et des tours aragonaises (!)) sont implantés tout le long de la plage ce qui permet de manger ou boire un verre avec vue sur la mer ... Pas le plus désagréable panorama qui soit non ?

Tour aragonaise sur la plage de Poetto

La Spiaggia di Calamosca

Si vous êtes plutôt intéressé(e) par les petites criques que par les longues plages, Calamosca, à quelques kilomètres de Poetto vous correspondra sûrement mieux.

Là aussi, il est possible de prendre un bus de ville pour se rapprocher de la plage. En contrebas par rapport à la route, cette plage est une petite anse dans laquelle les parasols fleurissent et où il peut être plus compliqué de trouver de la place pour votre serviette. La présence d'un hôtel-restaurant sur la plage n'est d'ailleurs pas étrangère à sa fréquentation importante, mais Calamosca reste un endroit agréable.

Sur le chemin pour Calamosca

Mêlant l'urbain et le naturel avec un peu de patrimoine (sur le promontoire de Colle Sant’Elia sur lequel se trouve une tour de guet), cette plage a de quoi satisfaire de nombreuses personnes.

Bon, nous, on n'a pas eu la chance d'en profiter bien longtemps parce qu'une averse est venue rafraîchir nos idées de baignades mais on en garde malgré tout un bon souvenir. Et à cause de l'averse ... je n'ai pas de photo ... je vais être obligée d'y retourner 😀

Cagliari, côté ville

Nichée au creux du Golfo degli Angeli (comprenez La Baie des Anges), Cagliari est une ville agréable où il fait bon flâner en admirant l'architecture, marquée par les différentes civilisations qui y ont vécu.

Balade dans les rues de Cagliari

Pour découvrir toute la beauté de cette ville, je vous conseille d'aller vous balader sur les quais du port, d'errer sur la Via Roma, de vous promener dans les rues étroites, au hasard, pour découvrir tous les trésors cachés de la ville. Vous vous rendrez vite compte qu'elle est magnifique, quel que soit l'angle sous laquelle vous la regardez, quelle que soit l'heure et la lumière qui illumine les bâtiments ...

Vue sur le quartier du Castello depuis le port
Vue sur le quartier du Castello depuis le port

Sur la Via Roma

La Via Roma le soir

Le bâtiment néogothique qui accueille l'hôtel de ville

Le quartier du Castello

Surplombant le reste de la ville, le quartier du Castello est le centre historique de la ville. De nombreux bâtiments historiques se trouvent donc dans ses rues et ruelles. Le visiter de nuit permet d'avoir une autre vision sur ces édifices qui ont traversé les siècles.

L'Arc de Triomphe depuis la Terrazza Umberto I
Cattedrale di Santa Maria

La Chiesa Santa Lucia : des vestiges en plein cœur de Cagliari

Comme souvent en Italie, les vestiges sont présents un peu partout dans les rues, parfois protégés, parfois non. Ainsi, à quelques mètres à peine de notre logement se trouvaient les ruines de la Chiesa Santa Lucia. Construite en 1119, l'Eglise Sainte Lucie était la plus ancienne église construite à l'intérieur des murs de Cagliari. Elle a été détruite délibérément en 1947, seul un mur a été gardé, et le sol a été goudronné pour construire une place.

En 2011, une partie de la place est détruite et des fouilles sont effectuées, les vestiges retrouvés sont laissés au jour et documentés pour permettre aux visiteurs d'en savoir plus sur ce morceau d'histoire ...

Vestiges dans Cagliari

La face antique de Cagliari

Ce n'est plus un secret pour vous, je suis passionnée par les civilisations anciennes et je n'ai donc pas pu résister à la tentation d'aller visiter le musée d'archéologie qui se trouve sur les hauteurs de la ville (c'était aussi l'occasion d'avoir un aperçu de la ville "vue d'en haut" et ça aussi j'adore !), dans la Citadelle des Musées de Cagliari.

Vue sur Cagliari

Visite du musée d'archéologie de Cagliari

Munis de nos billets d'entrée (5 €), nous commençons la visite et découvrons les objets mis au jour lors des nombreuses fouilles faites sur l'île dans son ensemble. Fragments de temples, sculptures, pièces de monnaie, etc. la Sardaigne nous raconte son histoire tout au long des salles qui se succèdent, elle nous raconte son passé de l'époque pré-nuragique et jusqu'à l'époque byzantine (pour plus de renseignements sur ces époques demandez à Google, je ne voudrais pas commettre d'impair historique).

En regardant de plus près cette histoire romaine, on se dit que Tolosa n'était finalement pas si éloignée de Karalis que ça ...

L'Amphithéâtre de Cagliari

Toujours sur les hauteurs de la ville se trouve les vestiges d'un amphithéâtre romain qui se trouvait à l'extrémité de la ville de Karalis. Creusé majoritairement à même la roche et tourné face à la mer, cet amphithéâtre était de taille moyenne mais d'une hauteur impressionnante puisqu'il comptait 20 rangées, il pouvait contenir 10 000 spectateurs. Il est utilisé aujourd'hui pour des concerts et opéras durant l'été.

Ce site est assez impressionnant, même vu de loin. Car oui, malheureusement nous n'avons pas pu le visiter car il était fermé à la période où nous étions à Cagliari (encore une bonne raison d'y retourner) ! Comme on était loin je n'ai pas pris de photo mais heureusement il y en a sur le web !

L'amphithéâtre de Cagliari
Copyright cagliariturismo.it
L'amphithéâtre de Cagliari
Copyright Sardiniamagicexperience

Impressionnant non ?

Cagliari et la gastronomie

Comme je vous le disais notre location était particulièrement bien située puisqu'elle se trouvait dans une rue pleine de restaurant (ne dit-on pas "quand il y a des restos en bas, tout va" ?)

Parmi les restaurants que nous avons essayé, je garde un très bon souvenir de Su Cumbidu, un restaurant qui propose une formule avec tout un tas d'antipasti tous meilleurs les uns que les autres. Une grande salle et une grande terrasse dans la rue et une table garnie d'assiettes dans lesquelles les gourmands que nous sommes avons picoré avec grand plaisir.

Le long de la Via Roma se trouvent des arcades sous lesquelles les boutiques et les bars fleurissent. Et sous ces arcades nous avions notre adresse fétiche pour l'aperitivo, le Cafe' Bistrot Cagliari. L'accueil et le sourire des serveurs nous ont poussés à revenir pour profiter de cette belle terrasse sous les arcades.

Pour plus d'évasion en Sardaigne, rendez-vous : ici !

---

Épinglez-moi !

27 Replies to “Cagliari et tutti quanti !”

  1. Je rêve de découvrir la Sardaigne ! Ces plages sublimes, cet amphithéâtre… je suis partante !

    1. Moi je suis amoureuse de cette île depuis ce premier voyage en 2013, et celui de l’été dernier a confirmé le coup de cœur, donc je peux que te conseiller d’y aller ! C’est vraiment un endroit magnifique et riche tant au niveau des paysages que de l’histoire !

  2. Souvenirs souvenirs ??? de bon matin, merciii

    1. Avec plaisir ! J’ai vu quelques uns de tes articles justement en début de semaine 😉

  3. je regrette trop de ne pas avoir vu l’amphithéâtre, c’est trop beau … merci pour ce petit billet qui me berce de doux souvenirs 🙂

    1. Oui il a l’air vraiment magnifique et impressionnant ! Ça fait une bonne raison pour y retourner, et peut-être que les filles seront zen cette fois-ci 😉

  4. Très jolie ville et photos 🙂 ça donne envie de visiter cette ville

    1. Merci 🙂 Volotea fait des vols directs vers Cagliari au départ de plusieurs villes 😉

  5. Déjà que je meurs d’envie de m’envoler au soleil, mais la c’est de pire en pire !! 🙂
    Les plages donnent trop envie !!

    1. Et encore c’est pas les plus belles plages de Sardaigne ! J’ai pas encore eu le temps d’écrire sur les plages fantastiques que j’ai découvert l’été dernier, mais une fois que ça sera fait l’envie de soleil sera encore pire je pense 😉

  6. Ca fait un bout de tems que la Sardaigne me fait les yeux doux mais ce n’est pas pratique d’y aller au départ de Nice, on doit faire une correspondance en hors saison sinon il faut attendre les grandes vacance pour aller à Olbia

    1. 🙁 Il y a pas de traversée en ferry ? Peut-être que Volotea ouvrira bientôt une ligne … J’espère pour toi parce que ça vaut vraiment le coup d’oeil !

  7. Un endroit de rêve, bravo pour les photos ! Très bel article qui donne envie de découvrir la Sardaigne… Belle soirée 🙂

    1. Merci beaucoup ! Et oui la Sardaigne est réellement une destination à faire et de rêve selon moi, il faut surtout pas hésiter !

  8. Cette île me tente de plus en plus, malheureusement aux vacances de Pâques c’est quitte ou double avec la météo. Et en été, il fera trop chaud … quand je serai vieille et en retraite j’irai en septembre çà doit être la période idéale

    1. Après le 15 août les prix sont plus raisonnables et la température de l’air toujours bien agréable ! Comme celle de l’eau d’ailleurs ! Les deux fois on y a été sur la dernière quinzaine d’août et c’était nickel 🙂

  9. Une destination que je n’avais pas du tout en tête, mais clairement géniale et à portée de la France ! En plus, tout un style qu’on n’a pas chez nous.

    1. Oui au final c’est vraiment pas loin et il y a de plus en plus de vols directs. Et la Sardaigne est tellement belle … ça serait vraiment dommage de s’en priver !

  10. Quelle chouette ville dit donc ça me donne vraiment envie d’aller en Sardaigne. Merci pour cette belle balade !!

    1. Et de replonger dans les photos comme ça, ça donne envie d’y retourner ^^ Vraiment si vous avez l’occasion allez-y cette ville, à l’image de l’île, est colorée et riche, une merveille !

  11. Sur ma to do list 🙂 ! merci !!

    1. Et tu as une idée de quand tu vas y aller ? Si tu as besoin de conseils / avis sur Cagliari et la Sardaigne, hésite pas !

  12. Après être partie en Sicile, je me suis rendue compte que je préférai les îles italiennes à l’Italie métropolitaine :p On n’a pas encore voyagé en Sardaigne mais ça a l’air super beau!

    1. La Sardaigne ça a été un véritable coup de foudre pour moi … je pourrais en parler des heures et des heures ! Bientôt il y aura beaucoup d’autres articles sur le sujet sur le blog !

  13. Cette ville me fait un peu penser à Palerme …

    1. Elle a en effet un peu de Palerme, un peu de La Valette et d’autres villes des îles environnantes …

  14. Pauline, je suis contente que vous ayez apprécié Cagliari, j’espère que vous reviendrez bientôt!
    Il faut voir Calamosca au printemps, peu de monde et des fleurs partout, faire du trekking sur la Sella del Diavolo, faire du kayak avec Carlo di Olè Kayak jusqu’à Cala Fighera et la Grotta dei Colombi, aller plonger des rochers avant la Paillotte, participer à la fête de Sant’Efisio, admirez le coucher de soleil depuis la colline du Monte Urpinu en mangeant des plats japonais à emporter depuis le van Yatai, allez voir une exposition ou écoutez un concert au Lazzaretto, prenez un apéritif au Terrazze, faites une balade à vélo du port au Poetto, en passant pour le parc Molentargius, pou voir les flamants roses, faites une excursion en bateau sur le golfe, peut-être sur le voilier écologique Ichnusa de Mathias, faites une visite guidée nocturne pour voir le château de San Michele et les étoiles avec la légendaire et très sympathique guide Claudia Caredda de Trip Sardinia et l’astronome Barbara Leo, mangent des frit mixte sur les marches de l’église de San Sepolcro, après avoir visité la magnifique crypte à l’époque de l’événement Monumenti Aperti, au cours de laquelle de nombreux endroits de la ville normalement fermés ouverts au public, pour peut-être voir la bibliothèque universitaire, le sous-sol de l’hôpital civil de San Giovanni di Dio, l’ancien dépôt de carburant aéronautique, sous le Monte Urpino, la crypte hypogée de Santa Restituta. Mangez de délicieux poissons dans le restaurant le plus spartiate mais très bon de la ville, avec un dernier granité aux amandes de Stefino à la Marina.
    P.S. désolé pour mon français macaronique e googlé 😂😂😂😂😂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.