Kercabellec, coup de Ker sur la Côte d’Amour

Kercabellec ... le coup de foudre a été immédiat, pour le nom d'abord et pour l'endroit dans la seconde qui a suivie. Rattaché à la commune de Mesquer, Kercabellec est un petit hameau plein de charme dans lequel je ne me lasse pas de me balader et de laisser vagabonder mes yeux et mon imagination ...

Kercabellec. J'ai d'abord craqué pour ce nom, je ne saurais pas totalement expliquer pourquoi mais il a charmé mon oreille et a résonné immédiatement en moi. Malgré ces consonnes accrocheuses, je trouve qu'il sonne bien, il glisse tout seul de la bouche pour devenir un doux murmure dans l'oreille, il sent bon la Bretagne (historique, car administrativement il fait aujourd'hui partie des Pays de Loire) dont il est séparé par à peine un peu d'eau, il sent bon le petit village paisible où la vie est douce et rythmée par la marée et la pêche.

On entend presque la mer s'écraser, rouler et résonner contre les rochers à chacune de ses consonnes.

Mur avec une horloge, un panneau et un baromètre
Oui j'aime tellement ce nom et cet endroit que ma sœur m'a fabriqué un panneau sur mesure qui décore notre appart toulousain

À chacune de nos escapades sur la Côte d'Amour (plusieurs fois par an, car c'est là où vivent les parents de Nico), la belle et agréable presqu'île de Guérande, nous traversons au moins une fois ce petit coin de paradis et, à chaque fois, c'est le même enchantement pour moi.

Quel que soit le côté par lequel on arrive à cet endroit, je suis à chaque fois éblouie par toute la beauté et de la tranquillité qui se dégagent de ce lieu.

Kercabellec, côté port

En revenant de la Pointe de Merquel (qui délimite l'entrée du Port de Kercabellec) par la plage ou par la route, on est accueilli par le joli petit port de Kercabellec où mouillent paisiblement quelques jolies barques en bois et parfois des bateaux un peu plus grands.

Photo d'une jetée avec un phare
Pointe de Merquel
Vue sur la baie de Kercabellec à marée basse depuis la Pointe de Merquel

Parmi ceux-là il y a le bateau de pêche Vers l'aventure, amarré là quand il n'est pas en pleine mer et qui vient parfaire ce paysage de petit port tranquille. Et, en hiver, il se pare de guirlandes lumineuses pour apporter un peu plus de féerie à ce lieu.

Par delà le bras d'eau, l'Etier de Ker Croisé, où flottent les embarcations, une petite esplanade bordées de jolies petites maisons blanches attire l'œil et le retient, charmé par ce qu'il voit ! Quand les beaux jours sont là, l'esplanade s'anime, à l'unisson avec les terrasses du Café du Port et du restaurant, la Yole, qui se remplissent, le marché d'été du terroir et d’artisanat et les célébrations estivales.

Verre de bière et de vin sur une table de café
Si vous en connaissez un, n'oubliez pas que c'est à boire avec modération !

Cette esplanade, c'est aussi le théâtre du va-et-vient des amateurs de coquillages qui se rendent aux boutiques alentours pour se régaler de produits frais et locaux. C'est le cœur de Kercabellec, l'endroit où ce petit hameau paisible vit et vibre de discussions et de rires.

Petite parenthèse historique :

Longtemps, le port de Kercabellec a été utilisé pour exporter le sel produit à Mesquer sur toute la façade atlantique de l'Europe. Au 19e siècle, l'activité salicole de Mesquer est à son apogée et ce sont 150 à 200 navires qui transitent à Kercabellec. A partir de 1880, pour pallier au tarissement des bancs naturels, la culture de l'huître voit le jour dans la baie de Kercabellec. Aujourd'hui, six exploitations mesqueraises produisent les réputées "huîtres de Mesquer" et participe au second souffle du petit port.

Kercabellec, côté rue

Si on arrive à Kercabellec depuis Mesquer ou Quimiac, c'est une série de petites maisons toutes plus charmantes les unes que les autres qui nous accueillent.

Avec leurs murs blancs ou en pierres apparentes et leurs volets bleus, ces petites maisons anciennes, collées les unes aux autres donnent un côté très chaleureux et convivial à cet endroit. On imagine sans peine les discussions entre voisins devant ses maisonnettes paisibles et si mignonnes, l'amitié et la solidarité entre les familles de marins, d'ostréiculteurs ou de douaniers (à l'époque où l'activité salicole battait son plein, on comptait plus de 40 douaniers sur la commune de Mesquer) qui ont vécu ici.

Aujourd'hui malheureusement, avec la proximité de la route (et le passage qu'il y a à certaines périodes) la vie ne doit pas être aussi calme et paisible que ce que je m'imagine quand j'admire cette petite rangée de maisons ...

Je pensais avoir des photos de tout ça mais je ne les retrouve malheureusement pas, alors je m'en remets à Google Street View en attendant d'y retourner !

Kercabellec, côté Kervarin

La dernière possibilité pour rejoindre Kercabellec est loin d'être la plus désagréable. Depuis le Rostu (encore un lieu-dit de Mesquer), on peut traverser une partie des marais salants du Bassin du Mès pour accéder au hameau en traversant le lieu-dit de Kervarin.

Vue sur les marais salants avec, au loin, la silhouette de la salorge de Rostu

Inutile de vous dire, qu'à pieds comme à vélo, la balade à travers les marais salants est un véritable plaisir. Ici pas de voiture, pas de bruit hormis ceux de la nature et des autres promeneurs (ou cyclistes).

Sur le petit chemin de terre qui relie Le Rostu à Kercabellec on profite, on respire, on s'évade et se vide la tête ... et puis on arrive à Kervarin et l'émerveillement continue. Les belles maisons fleurissent et les fleurs colorent le paysage, donnent des petites touches de rouge, de jaune, de rose à la carte postale.

L'accès à la baie de Kercabellec depuis ce côté du hameau

Plus paisible que le port ou la "rue de la Petite Maison", cette partie de Mesquer est pour moi un véritable petit trésor. En remontant la rue de Kervarin, on contemple les petites maisons et leur beaux jardins et on finit, enchanté par la balade, par revenir devant la série de petites maisons. Je ne sais pas trop où est la limite administrative entre Kervarin et Kercabellec mais je sais que ce petit coin de paradis est englobé dans mon gros "coup de Ker" sur la Côte d'Amour ...

---

Une petite carte pour vous aider à re-situer tout ça !

Et pour tout ceux qui souhaitent aller passer un week-end et des vacances par là-bas, sachez qu'il y a un grand nombre de gîtes et de campings pour vous accueillir !

---

Épinglez-moi !

14 Replies to “Kercabellec, coup de Ker sur la Côte d’Amour”

  1. Merci de cette superbe balade ! C’est trop trop beau,je comprends ton coup de foudre pour ce village.

    1. 🙂 Et c’est pas loin du tout du Morbihan, la prochaine fois que tu y vas tu peux faire un crochet par la Côte d’Amour, tu vas tomber amoureuse toi aussi je pense ^^

  2. Et bien j’adore c’est paisible comme tout et terriblement breton si si Loire Atlantique et Bretagne ça rime pareil surtout dans ce coin la. Je connaissais Piriac sur mer ou il y a très longtemps nous avions passé des vacances et j’avais adoré ce petit village avec ses maisons si typique et bien voilà kercabellec est tout pareil. Merci pour cette belle découverte.

    1. Avec grand plaisir ! Et oui c’est sûr que par là (au nord de la Loire) ça ressemble beaucoup à la Bretagne, au niveau de l’architecture, des noms, etc. c’est vraiment très breton. J’adore Piriac aussi (il y aura un article complet dessus un jour) c’est super mignon comme village, comme tous ceux de la côté en fait !

  3. Très bel article. Tu y as mis tout ton ker et ça se sent 😊

    1. 🙂 merci, en effet il est écrit avec le ker et ça faisait longtemps qu’il était caché dedans je crois 😉

  4. Sympathique petit reportage sur ce joli village breton pour lequel j’ai eu moi même un coup de coeur il y a environ 25 ans. J’y allais régulièrement à moto et je séjournais en camping ou à l’hôtel, et j’ai récemment fait l’acquisition d’un mobilhome au camping « le welcome » pour pouvoir m’y rendre encore plus souvent en attendant peut être de me retirer là-bas quand la retraite viendra.

    1. Super projet pour une belle retraite ça 🙂
      Merci pour votre passage sur mon blog et pour votre commentaire, bonne journée !

  5. Ca a l’air bien mignon tout ça !

    1. Oh oui c’est vraiment un très bel endroit selon moi, c’est un village à l’image du reste de la Presqu’île de Guérande : charmant et paisible !
      Merci pour votre commentaire et bonne journée 🙂

  6. C’est un très bel endroit encore protégé. J’y passe les meilleurs moments de ma vie. Merci pour ce bel article !!!
    Bonne soirée !!!

    1. Merci à vous pour votre passage sur mon blog et pour votre commentaire /témoignage 🙂
      Bonne journée !

  7. J’habite le Pouliguen et j’éprouve beaucoup de plaisir à découvrir ou redécouvrir les petits paradis que vous décrivez. Merci pour ce partage

    Connaissez vous SIssable endroit magique lui aussi, en face du Croisic?

    JOELLE

    1. Je ne connais pas non mais je le note précieusement pour une prochaine balade sur la Presqu’île de Guérande !
      Merci à vous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.