Instant(ané)s glacés – Balade photographique hivernale

L'hiver approche et je ne peux pas m'empêcher de rêver à des journées enneigées, givrées, glacées, où la nature revêt ses beaux habits blancs et scintillants de saison (d'où la profusion d'articles orientés hiver depuis quelques jours sur le blog !) ... Parce que depuis toujours j'aime la neige, j'adore les paysages enneigés ou glacés et toute la magie et la féerie qu'ils offrent !

Pour certaines choses de la vie, je pense être restée une gamine de cinq ans (et demi), qui s'émerveille encore et toujours de la vie qui l'entoure.

La neige et l'hiver font partie de ces choses qui me mettent des étoiles dans mes yeux, me plaquent un grand sourire sur le visage et me font ressentir une joie profonde et inébranlable. Je n'y peux rien, la neige agit sur moi à presque trente ans (!) comme elle le faisait quand j'étais enfant ; entre scintillement et générosité ouatée, elle me replonge dans de nombreux souvenirs, glacés mais toujours joyeux, et fait ressortir cette part d'enfance en moi.

A vrai dire, rien que le froid mordant de l'hiver à cet effet sur moi. Imaginez ces journées de novembre et décembre, où le soleil se couche plus tôt, emportant avec lui la "chaleur" du jour et la bonne humeur de beaucoup de personnes ; et bien cette nuit de fin d'après-midi a l'effet totalement inverse sur moi ! Cette atmosphère singulière a un effet incroyablement positif sur moi, je ne sais pas vraiment comment l'exprimer mais j'ai envie de dire qu'elle rend mon âme légère (ça vous parle comme ressenti ?). J'adore sentir cet air frais sur mon visage, dans cette semi-pénombre où la vi(ll)e court encore dans tous les sens, j'aime ces premières journées de fin d'automne où le froid s'installe et annonce les beautés de l'hiver.

Et quand je pense aux beautés de l'hiver, plusieurs souvenirs me reviennent en tête. Il y a bien sûr tous mes souvenirs d'enfance, dont beaucoup avec ma sœur (mais je m'abstiendrais de rentrer dans les détails afin de préserver son honneur ... et le mien !), notre premier voyage au Canada (et en ce moment il y a aussi toutes les images que j'ai vu en préparant le deuxième qui arrive bientôt !) et puis il y a une journée de février en 2012.

Cette journée, je la garde en mémoire bien précieusement, accompagnée de tout le bonheur que j'ai ressenti cet après-midi-là. Un bonheur simple mais puissant, le même que celui ressenti lors des premières journées d'hiver mais décuplé. Le bonheur de me balader dans ma campagne cantalou, par une belle journée d'hiver ensoleillée, avec de la musique dans les oreilles (un jour je vous parlerai de mon amour pour la musique) et mon appareil photo pour immortaliser les beautés de l'hiver.

C'est ce jour-là que j'ai compris à quel point j'aimais la photographie et aussi à quel point c'était un fantastique moyen d'évasion, même seulement à quelques mètres de ma maison. Ce jour-là, j'ai eu le sentiment que la balade durait trente minutes alors qu'en réalité elle a duré deux heures, mon esprit étant trop occupé à virevolter d'un sujet photographie à un autre pour réaliser que le temps passait ... Et j'en suis revenue avec des centaines de tableaux enneigés et glacés (rassurez-vous ils ne sont pas tous dans l'article !), des photos que j'adore pour ce qu'elles ont figé à jamais : les beautés de l'hiver et le sentiment de bonheur de cette journée-là !

---

Et vous, avez-vous une "journée bonheur" en mémoire comme celle-ci peut l'être pour moi ? Ou une journée marquante par rapport à une de vos passions ? Racontez-moi !

---

Épinglez-moi !

6 Replies to “Instant(ané)s glacés – Balade photographique hivernale”

  1. Tres belles photos !!! Et c’est bien de rester une gamine de 5 ans (et demi) parfois 😉

    1. Merci Aurélie !
      Et je pense que c’est essentiel de rester une gamine parfois, d’ailleurs il y a une citation que j’adore à ce sujet : “Un adulte créatif est un enfant qui a survécu.” Ursula K. Le Guin
      Belle journée à toi 🙂

  2. Une journée bonheur ?

    Je ne sais pas vraiment. Enfin oui sûrement mais là ça vient pas. Mais par contre, je peux te raconter mon meilleur moment au Canada , c’est un croisement.
    On arrivait vers le lac saint jean. On s’est arrêté à un feu. En face il y avait un panneau avec 2 flèches. J’ai regardé la carte. J’ai indiqué à Jac de prendre à gauche et je suis devenue euphorique. J’allais accomplir mon rêve : rendre visite à ma tante.

    J’ai la photo des 2 flèches. Mais ça rend moins bien que tes photos 😄

    1. Oh c’est chouette ça comme souvenir ! Je t’imagine bien toute joyeuse devant ces panneaux, ça doit forcément te redonner le sourire quand tu vois la photo ! Merci pour ce partage de bonheur 🙂

  3. je vais aimer à nouveau l’hiver grâce à toi

    1. Alors là … sacré compliment (Petit bonhomme qui rougit) Merci Chacha <3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.