Itinéraire et infos pour un week-end à Munich

Vous avez une envie une folle envie d’aller explorer Munich, la capitale de la Bavière ? Et bien vous avez raison : courrez-y ! Volez-y ! C’est une ville belle et agréable où les lieux à voir et à visiter ne manquent pas !

Pour moi, cette ville a longtemps été synonyme de vacances estivales familiales mais en 2017 j’ai eu l’occasion d’y aller pour le week-end de mon anniversaire (bestes Geburtstag-Geschenk jemals !), accompagnée de Nico qui, lui, y allait pour la première fois. J’ai donc évidemment voulu lui montrer tous les lieux qui avaient marqués mon enfance, tous les endroits qui, pour moi, SONT Munich, tout ce qui permet d’en savoir plus sur cette ville et son Histoire ; tous les lieux que je vous recommande donc à vous aussi, si vous décidez d’aller passer un week-end à Munich !

Les informations que je vous donne, dans cet article et sur la carte ci-dessous, concerne donc un séjour d’un peu plus de deux jours (arrivée le vendredi après-midi et retour le dimanche en début de soirée), sans voiture de location (mais une voiture qui est venue nous chercher à l’aéroport).

Bien sûr, il y a tout un tas d’autres choses à voir et à faire à Munich, je vous en parlerai dans d’autres articles, mais pour un premier séjour à Munich ce petit programme me parait idéal !

On se déplace comment à Munich ?

De l’aéroport à Munich

(Bien que je ne connaisse pas la réponse à cette question autrement que « avec tonton ! », j’ai fait quelques recherches pour vous aiguiller, sympa non ?)

L’aéroport Franz Josef Strauss (MUC) se trouve à 35 kilomètres du centre ville de Munich. Il est relativement bien desservi, puisqu’en plus du traditionnel taxi, vous avez la possibilité d’emprunter le train, des bus de ville (ligne 5 et 635) ou des navettes Lufthansa.

La solution la plus rapide pour rejoindre le centre ville est le S-Bahn (le Stadtschnellbahn, train de banlieue équivalent au RER parisien), en empruntant les lignes S1 et S8. Elles fonctionnent en continue durant la journée, avec, pour chacune, des rames toutes les 15 à 20 minutes, le trajet jusqu’au centre en dure 35. Le billet coûte autour de 10€ mais il existe des cartes journalières ou d’autres cartes qui peuvent être avantageuses (pour plus de détails consulter le site de la MVV).

A noter que vous pouvez également acheter la CityTourCard, directement à l’aéroport, qui permet ensuite de voyager en illimité dans la zone 1 et d’avoir des réductions sur certains musées. Il existe différentes version de cette carte : valable une journée ou trois jours, valable pour une personnes ou pour un groupe, valable au-delà de la zone 1. Elle coûte par exemple, pour une journée, 10€ pour une personne seule et 17€ pour un groupe. Tous les détails des prix et des réductions sont présentées sur le site de CityTourCard.

Pour avoir plus d’informations, un plan et des détails, rendez-vous sur le site de la MVV.

Les déplacements dans la ville

Comme vous l’avez déjà vu si vous avez cliqué sur les liens de la MVV juste au dessus, les solutions pour se déplacer à Munich sont nombreuses ! Métro, tram, bus, la capitale de la Bavière dispose d’un excellent réseau de transport en commun pour sillonner à travers la ville et relier les points d’intérêts.

Plans, tarifs et informations, toujours sur le site de la MVV.

Vous pouvez bien sûr également utiliser vos pieds, notamment pour le centre ville, ou encore des vélos de location.

On dort où à Munich ?

Bon, là encore pour moi évidemment la question ne s’est jamais vraiment posée en ces termes puisque j’ai toujours été accueillie par ma famille sur place. Mais cela ne m’empêchera pas de vous donner des pistes.

Entre Humboldtstraße et Wilramstraße, les deux rues où j’ai eu l’occasion de dormir à Munich, je vous conseille le quartier (Ramersdorf-Perlach) de la deuxième les yeux fermés (si c’est justement comme ça que vous préférez passer vos nuits !), pour le calme du quartier, la multitude de parcs, petits et grands, et la bonne desserte en métro comme en bus. C’est un peu excentré oui mais c’est un peu plus calme qu’en plein centre ville !

Si vous voulez vous rapprocher du centre ville, le quartier autour de Viktualienmarkt est très sympa, vivant et pratique car il regorge de commerces et de restaurants.

Le quartier résidentiel autour de Wilramstraße dans le quartier de Ramersdorf-Perlach
Les immeubles de Wilramstraße ont tous un dessin différents au-dessus de la porte d’entrée

On mange où à Munich ?

Dans les Biergarten, incontournables à Munich

Les possibilités sont évidemment nombreuses mais il y a des endroits incontournables que vous ne devez manquer sous aucun prétexte car ce sont des emblèmes de la ville et de la culture bavaroise : les Biergarten !

Vous trouverez ici une carte qui recense tous les Biergarten de la ville, soit un peu plus de 230, vous avez donc l’embarras du choix ! Le plus incontournable de tous pour moi est Chinesischer Turm, celui qui se trouve, comme son nom l’indique, au pied de l’emblématique Tour Chinoise de l’Englischer Garten.

A Hofbräuhaus, pour avoir un petit aperçu d’Oktoberfest tout au long de l’année

Même si c’est un endroit un peu cliché et sûrement pas le restaurant le plus gastronomique de la ville, je vous recommande tout de même d’aller faire un tour à Hofbräuhaus am Platzl. Fondé en 1589, ce « Palais de la Bière » (Bierpalast) et une véritable institution dans la ville.

Il appartient à la brasserie Hofbräu München et sert donc les bières du même nom, en très grande quantité, dans des Maß (chope de bière d’un litre) estampillés au nom de la marque, comme pour l’Oktoberfest !

L’ambiance est conviviale, bruyante et festive, un orchestre joue même de la musique traditionnelle bavaroise pour « quelques » 3000 personnes que peut contenir cette taverne (les soirs de grande affluence l’équipe peut servir jusqu’à 5000 personnes (!)).

Chez Ganga, pour un peu d’évasion

Si vous aimez la nourriture indienne et que vous en avez marre des wurst, je vous recommande vraiment de tester Ganga, sur Baaderstraße. Une fois que vous aurez réussi à faire un choix parmi l’impression menu (bon courage pour ça !), vos papilles vous remercieront ! Les plats sont excellents et (très) copieux, c’est parfait pour se remettre d’une longue journée de marche à travers la ville !

On se promène où et on visite quoi à Munich ?

Munich, côté ville

  • Le quartier Altstadt (comprenez « vieille ville ») : c’est le centre historique de la ville, là où vous pourrez découvrir, entre autres, l’emblématique Marienplatz (Place Sainte-Marie) avec son église néogothique et son carillon (qui s’anime à 11h et 17h), accolé au Neues Rathaus (l’Hôtel de Ville), Peterskirche, les jolis bâtiments de Sendlinger Straße
Marienplatz
Peterskirche
Frauenkirche
  • Le Neues Rathaus à Marienplatz justement : après sept ou huit voyages à Munich c’était la première fois que je le visitais et je comprends pas pourquoi on a attendu aussi longtemps pour le faire. L’architecture du lieu est vraiment magnifique. Il est également possible de monter dans la tour pour avoir une vue panoramique de la ville mais devant l’affluence ce jour-là nous avons du abandonner (pour cette fois !).

  • La Asamkirche : une curiosité architecturale à ne pas manquer selon moi ! Déjà de l’extérieur, la façade de cette église de style baroque et rococo dénote avec le reste des bâtiments de la Sendlinger Straße. Une fois dedans, on a l’impression d’être dans un autre monde, celui du kitsch et du trop chargé, mais qui vaut le coup d’œil malgré tout !

  • La Residenzstraße de Max-Joseph-Platz à Odeonsplatz : pour voir les jolis bâtiments autour de Max-Joseph-Platz et ceux de la rue, pour toucher le museau des lions de la Münchner Residenz (ça porte bonheur à ce qu’il parait) et enfin pour voir pour voir Odeonsplatz, son Feldherrnhalle et sa Theatinerkirche, jaune et immanquable.

  • Le Viktualienmarkt : un marché quotidien de plein air coloré et plein de bonnes odeurs où l’on peut acheter à la fois de la nourriture, des fleurs ou de la petite déco. Il s’étend sur 22 000 mètres carré et vous aurez l’embarras du choix parmi les 140 stands pour trouver votre bonheur. Il y a également un Biergarten sur place.

  • L’Auer Dult : il s’agit d’un marché traditionnel qui a lieu seulement trois fois par an sur la Mariahilfplatz. C’est le plus grand marché de vaisselle en Europe où vous pourrez également trouver des livres, des objets anciens, de la nourriture et profiter d’une petite fête foraine (pour connaître les dates de la prochaine édition rendez-vous ici).

  • Le quartier de Maxvorstadt : pour admirer les jolis bâtiments d’architecture néo-classique du quartier, voir l’édifice de style Renaissance vénitienne qui accueille l’Académie des Beaux-Arts de Munich, visiter les musées d’art si vous êtes amateurs et pour voir Königsplatz.
L’Académie des Beaux-Arts de Munich

  • A Schlachthof : pour voir du street art (si vous voulez en savoir plus, il y a un article dédié pour ça)

Côté nature

  • L’Englischergarten bien évidemment ! Pour moi c’est vraiment un des incontournables de Munich, pas parce que c’est tendance d’y aller, non, mais parce que l’Englischergarten c’est Munich, un passage obligé et espéré de tous mes voyages là-bas, un terrain de jeu tout en verdure qui a marqué mes souvenirs d’enfances. Ce poumon vert (plus grand que Central Park et Hyde Park) en plein cœur de la ville est un lieu pour se détendre, faire du sport, manger mais aussi faire des découvertes (parfois très surprenantes !). Entre les surfeurs de l’Eisbachwelle (comprenez la « vague de la rivière de glace »), les nudistes posés au bord de l’Isar (oui oui, vous avez bien lu, dans ce parc la nudité est tolérée), la Tour Chinoise qui trône sur le Biergarten et la maison de thé japonnaisel’Englischergarten a de quoi vous surprendre !

  • Le Hofgarten : situé entre le quartier Altstadt et lEnglischergarten, ce parc baroque est un bel endroit pour se promener ; découvrir le joli Temple de Diane où se déroulent parfois des concerts ; observer le singulier Bayerische Staatskanzlei (comprenez « Chancellerie de Bavière ») qui mêle architecture ancienne et moderne et photographier les jolies arcades du Deutsches Theatermuseum. 

  • La Gärtnerplatz : il s’agit là simplement d’un rond-point et pas d’un parc mais c’est sûrement un des ronds-points les plus fleuris et les plus jolis de ma vie. Dès que le soleil sort, les allées de ce rond-point sont prises d’assaut par les locaux qui peuvent y passer des journées, voire des soirées entières. Les bâtiments tout autour sont très jolis ce qui n’enlève rien au charme de l’endroit, qui vaut le coup d’œil mais qui reste quand même très bruyant car situé en plein milieu de la circulation je vous le rappelle !

Avec tout ça, je pense que vous avez déjà de quoi vous occuper à Munich si vous n’y rester que quelques jours. Si vous restez plus longtemps et que vous voulez d’autres adresses, et en attendant que je rédige d’autres articles, n’hésitez pas à me contacter par mail ou dans la section commentaires, j’ai encore plein de choses à vous conseiller là-bas !

Épinglez-moi !

6 Replies to “Itinéraire et infos pour un week-end à Munich”

  1. J’ai été bluffée par l’incontournable spot de surf de l’Englischergarten ! C’est vraiment une ville agréable à visiter (et à vivre, je crois).

    1. Oui c’est vrai que c’est très surprenant comme endroit ! Puis il y a des surfeurs en toute saison alors que l’eau est glacée même en plein été ! Et oui Munich c’est <3

  2. Magnifique promenade fleurie dans ma ville de coeur !

    1. 🙂 merci Alexandra !

  3. J’avoue que là, comme ça, je n’en rêve pas trop, mais mon mari dit que c’est super, et tes images sous le ciel bleu sont jolies!

    1. Pourtant c’est vraiment une belle ville, très agréable et à l’architecture très riche ! Tu peux croire ton mari sur parole 😉

Laisser un commentaire