Balade dans les vallées ariégeoises : de Vicdessos à Lombrives

En juillet, l’année dernière, j’ai eu l’occasion de découvrir un joli petit coin d’Ariège que je ne connaissais pas. Une vallée nichée aux pieds des Pyrénées dans lesquels de jolis petits villages s’épanouissent, parés de jolis portes et de charmantes fenêtres, fleuris des portes aux fontaines, bercés par le bruit régulier de la rivière qui s’écoule ; et puis une autre vallée, dont je n’ai eu qu’un bref aperçu mais qui m’a terriblement impressionnée, une vallée aux rochers massifs, pourtant percés en plusieurs endroits et même parfois creusés de grottes spectaculaires. Bref, j’ai découvert une petite partie de la Vallée de Vicdessos et de celle de l’Ariège et je suis tout simplement tombée sous leur charme !

Vicdessos, vallée et village

La Vallée de Vicdessos

Durant la préhistoire, la Vallée de Vicdessos était recouverte par des glaciers. Les premières traces d’occupation humaine remontent cependant à plusieurs milliers d’années. Entre 30 000 et 9 000 avant notre ère, plusieurs civilisations ont occupé cette vallée.

Cette vallée, à proximité directe des frontières de l’Espagne et de l’Andorre, est longue de 33 kilomètres. Ses contreforts sont composés des plus hauts sommets du département de l’Ariège, certains dépassant les 3000 mètres d’altitudes. Elle fait partie du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégoises.

Marquée un temps par l’extraction du minerai de fer, la vallée a aujourd’hui une production hydroélectrique importante grâce aux différents barrages qui s’y trouvent. Cette dernière a mis un frein à l’important pastoralisme qui existait, certaines terres ayant été noyées, mais l’activité persiste et la transhumance fait aujourd’hui partie des attraits touristiques de la Vallée de Vicdessos.

Vicdessos, un village au patrimoine riche

Petite commune d’un peu moins de 600 habitants située à 720 mètres d’altitude, Vicdessos (en occitan Vic de Sòs) a donné son nom à la vallée dans laquelle il se trouve ainsi qu’à la rivière qui les traverse tous les deux. La commune profite d’une magnifique vue sur les Pyrénées et en particulier sur le massif du Montcalm qui le surplombe.

On trouve des traces de l’existence du village de Vicdessos dès le 12e siècle, époque à laquelle la commune est rassemblée autour d’un château, le « Castello de Saos », qui change de propriétaire de nombreuses fois au cours des 12e et 13e siècles avant d’être rasé au 17e. Il ne reste aujourd’hui que des vestiges de ce village fortifié et de son château, visible dans la partie du village appelée « Le Castera ».

L’histoire de Vicdessos a plus tard été marquée par l’industrie lourde. De nombreuses forges ont été construites sur le territoire de la commune, et jusqu’en Catalogne, afin d’exploiter les minerais de fer extraits des mines de la vallée. Cette activité industrielle a permis le développement économique de Vicdessos et de la Vallée jusqu’au milieu du 19e siècle. La qualité du métal travaillé dans les forges de la commune été reconnue sur tout le territoire français.

Vicdessos, village de charme et de caractère

Aujourd’hui, Vicdessos a l’allure d’un village paisible où il fait bon prendre le temps de vivre. Le jour de cette balade, les rues, chauffées par un soleil de plomb, sont désertes et calmes. On profite des quelques endroits ombragés pour faire une halte et observer les façades, les portes (j’ai d’ailleurs consacré un article entier aux portes et fenêtres de cette vallée tellement elles m’ont séduite), les fleurs, le cheminement des rues, les petites et grandes choses qui font la beauté de Vicdessos.

La vue sur les montagnes est partout présente, les roches géantes, massives, pelées ou arborées forment un arrière-plan magnifique à cet adorable village. L’ensemble ne demande qu’à être peint ou, dans mon cas, n’ayant absolument aucun talent pour la peinture ou le dessin, à être pris en photo ; ce que, évidemment, je ne peux pas pas m’empêcher de faire !

A Vicdessos, les maisons ont du caractère, du charme, le village est beau, (que) la montagne est belle (comme dirait M. Ferrat), alors évidemment, la balade l’est aussi. Les petites rues, étroites, invitent à la déambulation le nez en l’air, l’appareil photo en bandoulière, toujours prêt à immortaliser les jolies choses de cette jolie bourgade et du magnifique écrin de nature qui est le sien.

En quittant les rues resserrées du village et en prenant la direction de l’ouest et du village voisin Auzat (dont je vous parlerai dans un prochain article), les maisons se font plus rares et la nature plus présente, imposante ou au contraire délicate, mais toujours pleine de couleurs, séduisante … et terriblement photogénique !

A Vicdessos, même les petits bouts de forêts offrent de belles surprises, où la nature, verte et luxuriante, se mêle à merveille avec les constructions humaines et leur donne un petit côté mystérieux, enchanté, vous ne trouvez pas ?

La Vallée de l’Ariège et la Grotte de Lombrives

Ce jour-là, la chaleur était bien trop importante, écrasante, étouffante, alors on a finalement abandonné les jolies rues de Vicdessos pour aller chercher le frais dans la Grotte de Lombrives. Pour rejoindre cette grotte, la plus vaste d’Europe, il faut quitter la Vallée de Vicdessos et rejoindre celle de l’Ariège.

Cette vallée, large de cinq kilomètres en moyenne, suit la rivière du même nom qui, elle, s’écoule des Pyrénées jusqu’au sud de Toulouse. La Vallée de l’Ariège compte de nombreux massifs parmi lesquels se trouve le Cap de la Lesse qui culmine à 1189 mètres d’altitude et renferme la Grotte de Lombrives (et également celles de Niaux et de Sabard).

Pour parvenir à la Grotte de Lombrives, située 100 mètres au dessus de la rivière Ariège, il faut emprunter un petit chemin, tout en cailloux et en virages en épingle, qui permet d’avoir une vue surplombante sur la vallée. Cette montée peut également se faire en petit train, mais le magnifique spectacle qui s’offre aux promeneurs vaut, selon moi, que l’on gravisse ces quelques mètres à pied. Ne serait-ce que pour avoir la possibilité de s’arrêter, de s’attarder, de s’émerveiller tout le temps qu’on le souhaite devant le paysage grandiose de la Vallée de l’Ariège à cet endroit-là …

Là encore, l’envie de savoir peindre se réveille, on voit déjà le tableau qui immortaliserait ce paysage spectaculaire, alors on le photographie, encore et encore (comme dirait M. Cabrel), pour ne pas en perdre une miette, pour capturer l’essence sauvage et pourtant si paisible de ce paysage de montagnes. La Vallée et ses massifs verdoyants à perte de vue, les rochers percés d’ouvertures imposantes et remplis de mystères ; on ne peut qu’être impressionné par un tel panorama.

Et le clou de ce spectacle, construit lentement et savamment par la nature, c’est bien évidemment la Grotte de Lombrives, une grotte incroyable, sensationnelle et même émouvante qui renferme autant de concrétions que d’histoires fabuleuses, une grotte où l’imagination est sans cesse sollicitée et où l’esprit s’évade, loin, malgré l’enfermement apparent.

Etant donnée que j’ai déjà consacré un article entier à cette grotte je m’arrête-là pour sa description et vous propose de lire l’article La Grotte de Lombrives : une curiosité au cœur des Pyrénées

 

 

Quelques informations pratiques à propos de Vicdessos :

(Les informations pratiques concernant la Grotte de Lombrives sont indiquées dans l’article dédié.)

C’est où Vicdessos ?

Vicdessos est situé à 116 kilomètres de Toulouse (comptez 1h30 de route), 31 kilomètres de Foix (comptez une trentaine de minutes de route).

Comment se rendre à Vicdessos ?

Le mieux reste encore d’y aller en voiture. Il n’y a pas de gare à Vicdessos, la plus proche est à Tarascon-sur-Ariège, à 16 kilomètres de là et il vous faudrait donc trouver un covoiturage ou un taxi pour parcourir ces derniers kilomètres.

Où dormir à Vicdessos ?

Si vous voulez passer quelques jours dans les vallées ariégoises pour profiter de toutes les jolies choses qu’elles ont a offrir, je ne peux que vous conseiller le camping où l’on était, la Bexanelle, puisque je l’ai adoré. C’est un lieu calme et familial, niché entre le ruisseau et les montagnes, avec une piscine qui permet justement de profiter de ce magnifique panorama sur les sommets avoisinants !

Épinglez-moi !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.