Ô(de à) Toulouse !

10 ans de vie toulousaine

Bientôt 10 ans que j'habite à Toulouse ! 10 ans !

Au début, j'habitais ici par intermittence, pendant mes cours, et je m'évadais dans mon vert Cantal dès que possible (tous les week-end et à chaque vacance en fait) ... Et puis, avec le temps, les trajets en train et en voiture sont devenus lassants, faire et défaire les bagages est devenu plus qu'une contrainte, les connaissances sont devenues des ami(e)s et associer la ville rose seulement aux études n'était plus possible, notamment à partir du moment où j'ai commencé à travailler (!), et il a bien fallu que je me rende à l'évidence : ma vie est désormais toulousaine.

408864_10151164966708766_88050270_n

img_8237

img_8148

dsc00317

dsc00424

img_7629

dscn1234

img_7593

img_3967

Et puis, il faut avouer que Toulouse comme ville d'adoption c'est plutôt pas mal non ? Ici, on a le soleil (et aussi du brouillard très souvent et du vent d'autan, il faut pas se le cacher), de jolis bâtiments en briques "foraines", de belles places petites ou grandes mais toujours pleines de charme, de jolis jardins, une vie culturelle riche et animée, de la bonne nourriture (et l'embarras du choix dans ce domaine !), etc. le tout dans une atmosphère chaleureuse au milieu de toulousains ... d'adoption !

Car oui, je dois avouer qu'en 10 ans de vie toulousaine, je n'ai pas croisé beaucoup d'autochtones ... Et c'est ça aussi qui, selon moi, fait la richesse de Toulouse. Elle est cosmopolite et multiple, elle accueille depuis toujours des personnes de tous les horizons, certains laissent un peu de leur personnalité, de leur identité et ça se retrouve dans tous les domaines : gastronomie, architecture, vie culturelle, etc. 

Toulouse, ville calme et vibrante à la fois

Toulouse est étudiante et familiale, Toulouse est jeune et vivante mais aussi calme et douce, à l'image de la Garonne, parfois vibrante et parfois apaisée (et apaisante).

dscn1262

dscn1264

dsc00405

Toulouse cachottière : de l'insolite et des trésors cachés

Et puis, Toulouse est une cachottière (et c'est sûrement ce que je préfère chez elle, avec les restaurants bien sûr !), elle est remplie de petits trésors, plus ou moins dissimulés, qui font de chaque balade une possibilité d'être surpris(e). Après dix ans de promenades, de shopping, de virées nocturnes, après une décennie à parcourir les rues à pieds, à vélo, en voiture ou en bus, je continue de découvrir de nouvelles choses : des éléments de décoration sur un bâtiment, des sculptures cachées dans les murs, des peintures,  ...

dsc00427

dsc07152

dsc00381

dsc07166

dsc05916

A Toulouse, être tête en l'air n'est pas un défaut, bien au contraire (et c'est tant mieux pour moi !) ... Mais ne comptez pas sur moi pour vous montrer tous ces petits trésors cachés parce que, déjà, je suis persuadée de ne pas tous les avoir vu moi-même et que je ne veux pas vous priver des jolies surprises que réserve cette espiègle ville rose !

Toulouse c'est un village en grand, une ville paisible où il fait bon marcher, découvrir, se laisser surprendre, pédaler, manger, vivre ... Je vous en reparle très vite !

4 Replies to “Ô(de à) Toulouse !”

  1. chouette article
    ca m a rappellé mon we l année dernière
    depuis le temps que je disais qu il fallait que je vienne

  2. […] je prends l’exemple de Toulouse, ville où je vis depuis 10 ans maintenant, je connais bien les monuments et bâtiments qui composent son centre, la distance (à pieds), […]

  3. […] où, comme moi, vous imiteriez parfois le poisson rouge à merveille), je m’appelle Pauline. Je vis à Toulouse depuis bientôt 10 ans mais je suis née dans le Cantal et je ne pouvais pas commencer ce blog, et me présenter, […]

  4. […] Son clocher octogonal n’est pas sans rappeler celui des Jacobins à Toulouse ou celui de la Basilique Saint-Sernin, et pour cause, il s’agit d’un clocher de « style […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.