Les douze (é)mois de mon année 2017

"Je ne veux désormais collectionner que les moments de bonheur" disait Stendhal.

Parce que je suis tout à fait d'accord avec cette philosophie de vie (en même temps collectionner les moments de malheurs ça serait quand même une idée un peu naze non ? Et les répertorier ici serait carrément glauque !), voici ma collection de bonheurs 2017 ! Petits ou grands, vécue seule ou accompagnée, au bout du jardin ou dans un autre pays, ils sont tous déclinables et reproductibles en 2018 pour moi comme pour vous. Et de votre côté, quels sont vos bonheurs de l'année passée ? N'hésitez pas à me les raconter en commentaires !

Janvier : tomber sous le charme de Trentemoult

Colorée, pleine de charme, la jolie bourgade de Trentemoult, ancien village de pêcheurs située en face de Nantes, m'a séduite durant une journée grise et froide de janvier. Malgré la pluie, les couleurs de ces petites maisons serrées les unes contres les autres, singulières, ce qui se dégage de ce lieu, ont fait de cette visite un moment à part.

Février : voir Venise ensoleillée et vivre un nouveau carnaval

Grisaille, pluie et froid glacial avaient marqué notre premier séjour vénitien quatre ans plus tôt. Cette année, joie, le soleil était au rendez-vous et nous a permis d'apprécier pleinement la profusion des couleurs de Venise, de sa lagune et de son carnaval grandiose, la raison de ce voyage de février.

Envie d'aller à Venise et de voir son carnaval de Venise ? Il y a un article pour ça : Itinéraire et infos pour un séjour à Venise

Mars : regarder les avions atterrir à Toulouse avec mes neveux

Mon mois de mars a été marqué par un de ces moments qui ne demandent pas beaucoup d'organisation mais procure une vraie sensation de bonheur, voire même de magie. A peine 15 minutes de voiture pour relier le bout des pistes de l'aéroport de Toulouse et voir mes neveux surexcités et ravis à l'approche de chaque avion, magique !

Avril : (re)découvrir le quartier Saint-Cyprien à Toulouse

En avril, j'ai commencé un nouveau travail qui m'a permis d'explorer un quartier de Toulouse que je connaissais finalement assez peu, le quartier Saint-Cyprien. A l'image du reste de la ville, ce quartier recèle des dizaines de petits et grands trésors que j'ai eu le plaisir de chercher et d'observer pendant mes pauses repas.

Ancien fronton de porte, vestige esseulé dans un grand pan de mur uniforme

Mai : mélanger le présent et le passé, à Munich

Cette année pour mon anniversaire, Nico m'a offert un billet d'avion pour aller le fêter avec ma famille franco-allemande (best cadeau ever). Et, au-delà du bonheur d'aller à Munich et de voir ma famille, c'est la joie (et l'émotion) de montrer ces lieux emprunts de souvenirs d'enfance qui ont marqué ce séjour.

Neues Rathaus - Munich
Neues Rathaus
Tour chinoise de l'Englischer Garden - Munich
Tour chinoise de l'Englischer Garden

Juin : (re)découvrir les jolis villages du Cantal en bonne compagnie

Je ne sais pas vous, mais faire découvrir un endroit qui m'est cher à une personne qui l'est tout autant, c'est toujours un grand moment de bonheur pour moi. En juin, par une belle et chaude journée de toute fin de printemps, j'ai eu le plaisir de guider Nico à travers ma jolie Châtaigneraie Cantalienne.

Ruelle de Marcolès, Cantal
Ruelle de Marcolès
Vue sur Montsalvy, Cantal
Vue sur Montsalvy

Juillet : faire une balade en famille au sommet du Cantal

Les week-ends passés dans le Cantal sont toujours trop rapides, chargés et les moments avec toute ma famille parfois trop brefs. Mais en juillet, pour une fois, nous avons réussi à faire une balade tous ensemble et, en prime, dans un endroit que j'adore, le Plomb du Cantal. Un vrai moment de bonheur !

J'ai une belle photo de famille au sommet du Plomb du Cantal mais je ne suis pas sûre que ma famille ait envie de s'afficher ici alors à la place voici une famille de gentiane (tout à fait ravie d'être en photo sur ce blog) !

Août : voir enfin la meilleure ennemie de Toulouse, Bordeaux !

Après dix année de vie toulousaine, à deux heures à peine, après des dizaines de passages sur la rocade bordelaise pour aller en Loire-Atlantique, je l'ai enfin vue de près, j'ai foulé ses pavés, vu ses pierres ocres, son street-art, ses grandes flèches et ses ponts sur la Garonne ! Bon ... ça vaut pas Toulouse mais c'est pas mal ^^ (coucou Solène !)

Flèche Saint-Michel - Bordeaux
Flèche Saint-Michel
Espace Darwin - Bordeaux
Espace Darwin

Septembre : rencontrer la grande bleue à Malte

Certainement un des moments les plus marquants de cette année ! Sur l'île de Gozo, à Dwejra, alors que je faisais tranquillement du snorkeling dans les Coral Gardens, j'ai rencontré la grande bleue, la vraie, infinie, fascinante et effrayante à la fois !

Le récit détaillé de ce moment magique est à lire dans l'article Les couleurs de Malte

Octobre : redécouvrir La Baule

Même si je suis curieuse de voir à peu près tous les recoins de notre belle planète, j'aime retourner à des endroits que je connais déjà pour, parfois, les voir sous un jour nouveau. C'est ce qui m'est arrivé en octobre à La Baule, le temps était couvert mais la lumière avait ce je-ne-sais-quoi de particulier qui a rendu ce moment magique !

Le récit complet de cette balade est à découvrir dans l'article Les bautés de La Baule, balade en noir et blanc

Novembre : être émerveillée par la nature givrée dans le Cantal

Parce que j'aime la nature, j'adore l'observer au plus près, parfois avec mon appareil photo, parfois sans lui, toujours pendant de longues minutes. C'est ce que j'ai fait ce matin de novembre, où le jardin de mes parents était couvert de cristaux minuscules et scintillants, magnifié par ces bijoux de givre.

Décembre : découvrir des merveilles, plus ou moins cachées, de Paris

J'aime visiter Paris au hasard, il n'y a que comme cela que j'en apprécie réellement ses richesses. En décembre, j'ai passé une journée idyllique avec elle, flânant de beaux bâtiments en ruelles charmantes, d’œuvre d'art cachée à la vue de tous en lieux inattendus. J'avais des étoiles plein les yeux et les jambes pleines de (20) kilomètres !

Vue depuis le métro Gaité - Paris
Vue depuis le métro Gaité
École des Beaux-Arts Paris
École des Beaux-Arts

Durant cette année, j'ai vécu d'autres moments plein d'émotions comme la traversée d'une passerelle himalayenne dans le Cantal (gros exploit pour mon vertige et moi-même !), la rencontre avec les blogueurs du rendez-vous #EnFranceAussi, un beau séjour à Bilbao, le concert des Red Hot Chili Peppers à Paris, ... Mais il m'en fallait douze pour cet article alors j'ai dû faire des choix !

Et, comme je le disais en introduction, il y a aussi eu des moments moins joyeux cette année, parce que la vie n'est pas un long fleuve tranquille, mais je n'ai pas envie de m'attarder sur eux ici, je préfère me concentrer sur les bons moments, les miens et aussi les vôtres, parce que, justement, c'est le moment de les partager, juste ici, en commentaires ↓ (#VaPartagerBonheurVaVa)

8 Replies to “Les douze (é)mois de mon année 2017”

  1. Cette année j’ai aimé me promener dans le nord de la Bretagne et admirer les mégalithes de Carnac, boire des litres de café froid au Cambodge, pédaler à toute vitesse à Angkor, revoir des amis loin des yeux depuis des années, accompagner ma fille devant les tableaux des impressionnistes d’orsay et mieux encore lui lire Charlie et la chocolaterie (et l’écouter réagir à chaque nouvelle page).
    Je te souhaite au moins 12 émois pour 2018.

    1. En voilà de jolis moments ! Merci de les avoir partagés ici et je t’en souhaite tout autant pour 2018 !

  2. Belle idée que de reprendre le calendrier et rechercher les petites et grandes choses qui nous ont rendu heureux, un bel exercice d’esprit positif 🙂

    1. Merci Mitchka ! J’attends ton calendrier bisounours maintenant 😉

  3. Je la trouve excellente ton idée, et si ça ne t’ennuie pas je pense que je te la piquerai pour l’an prochain 😉 Pour moi l’année 2017 a été riche également : en janvier pendant tout le mois j’ai eu la tête en Afrique du Sud, car on en est rentré le 02 après un séjour de 2 semaines là-bas… Février c’est ma découverte de l’île de Ré. Mars c’est le Pass annuel qu’on a pris pour le zoo de la Boissière du Doré, à 15 km de la maison. Avril c’est les 18 ans de ma fille avec un week-end en Bretagne. Mai c’est la découverte des troglodytes de Saumur en rando. Juin c’est la fête des mères et la fête des pères chez mes parents, en famille. Juillet c’est un week-end à la découverte de Chenonceaux et du zoo de Beauval, et le permis de conduire de ma fille. Août c’est ma découverte de l’Alsace et ma redécouverte du Jura. Septembre c’est nos 25 ans de mariage. Octobre c’est le parc oriental de Maulévrier pour la première fois en automne. Novembre c’est une petite rando à la baie de l’Aiguillon, l’aquarium de la Rochelle et un super coucher de soleil sur le port. Et c’est aussi le Grand Noël du Puy du Fou… Décembre c’est ma première randonnée de Noël à Nantes. Et 2017, c’est aussi 23 randonnées en dehors des vacances d’été ! C’est vrai que c’est sympa de voir son année comme ça !
    Je te souhaite que ton année 2018 soit aussi riche en jolis moments que pour 2017, avec plein de petits et de grands bonheurs au quotidien ! Meilleurs voeux à toi et toute ta famille, et merci pour ce très joli partage !

    1. Pas de souci, tu peux me la « piquer » dès cette année si tu veux !
      Tu as vécu de bien jolis moments toi aussi, ça doit en faire des souvenirs dans la tête, les jambes et aussi l’appareil photo ! Et c’est marrant que tu parles des troglodytes de Saumur, j’ai vu quelque choses à propos de ce lieu juste aujourd’hui !
      Merci pour tes vœux et je te souhaite également le meilleur pour cette année 2018 🙂

      1. Merci Pauline !
        Et pour ton idée, alors oui je vais te la piquer, et peut-être dès cette année même comme tu dis si j’arrive à trouver un peu de temps… J’y pensais tout à l’heure en voiture et je me disais que ce serait bien que je fasse un article avec tout ce que je viens de te raconter 😉 Encore merci à toi pour cette super idée !

        1. Avec plaisir, hâte de lire ton article 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.